Ile Maurice: Education - La VPM annonce une extension de deux semaines pour le second trimestre

communiqué de presse

La Vice-premier ministre (VPM), ministre de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun, a tenu, aujourd'hui, une conférence de presse au siège de son ministère, à Phoenix, pour apporter des précisions sur la reprise des classes pour le deuxième trimestre de 2021. Le deuxième trimestre, qui débute le 13 septembre 2021, sera prolongé de deux semaines, jusqu'au 17 décembre 2021, a-t-elle annoncé.

Lors de la conférence de presse, la VPM a également détaillé les dispositions nécessaires prises par son ministère pour que les étudiants puissent compléter leur syllabus dans les meilleures conditions possibles.

D'emblée, Mme Dookun-Luchoomun a fait ressortir que, du 13 septembre au 15 octobre 2021, les cours auront lieu dans les mêmes conditions que pour le premier trimestre, c'est-à-dire, en alternance. Les élèves des Grades 4, 5, 6, 9, EP 9+, 11 et 13 assisteront aux cours en présentiel les lundis, mercredis et vendredis, tandis que ceux des Grades 1, 2, 3, 7, EP 7, 8, EP 8, EP 9, 10 et 12 assisteront aux cours les mardis et jeudis, toujours en présentiel.

A partir du 18 octobre 2021 et jusqu'à la fin du second trimestre, a-t-elle précisé, les cours reprendront normalement pour tous les élèves, c'est-à-dire du lundi au vendredi. Elle a en outre indiqué que tous les protocoles de précaution et d'hygiène, tels que le lavage et la désinfection des mains sur une base régulière, le port du masque et la distanciation sociale, seront toujours scrupuleusement respectés afin d'empêcher la propagation du coronavirus parmi les étudiants.

La VPM a aussi souligné que ce plan de reprise a été discuté avec toutes les parties prenantes, tout en prenant en considération que les élèves doivent pouvoir étudier dans un environnement sûr. Selon elle, l'évaluation modulaire pour les sciences ainsi que pour l'histoire et la géographie pour le Primary School Achievement Certificate (PSAC) se déroulera, dans les mêmes conditions établies, à la fin du second trimestre.

De plus, elle a informé que le dernier trimestre commencera le 10 janvier 2022 et sera également prolongé de deux semaines pour prendre fin le 29 avril 2022, au lieu du 15 avril 2022. L'objectif derrière ces extensions, a-t-elle affirmé, est de permettre aux étudiants pour compléter leur programme respectif à temps. Elle a aussi fait remarquer qu'il y aurait une redéfinition des priorités du programme d'études, entraînant ainsi une modification du programme d'évaluation pour le PSAC et le National Certificate of Education. L'aspect holistique de l'éducation sera cependant maintenu, a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne les écoles maternelles et les écoles pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, elles reprendront également en alternance du 13 septembre au 15 octobre 2021. A partir du 18 octobre 2021, tous les élèves suivront les cours du lundi au vendredi en présentiel et les mêmes extensions de deux semaines seront appliquées pour les deuxième et troisième trimestres.

Les mêmes conditions s'appliqueront aussi pour les étudiants de l'enseignement supérieur, qui devront être physiquement présents pour les cours à partir d'octobre 2021. De leur côté, Rodrigues et Agalega maintiendront leur calendrier scolaire normal.

Par ailleurs, la VPM a fait ressortir que des campagnes de sensibilisation seront menées régulièrement dans les écoles afin de s'assurer que les élèves observent les mesures sanitaires nécessaires. Elle a également souligné l'importance pour les élèves de reprendre l'école normalement afin de terminer leurs études de la meilleure façon possible.

Avant de conclure, elle a lancé un appel aux élèves pour qu'ils respectent scrupuleusement les mesures de précaution et d'hygiène non seulement dans les écoles mais aussi à la maison. Elle a également exhorté les parents, les enseignants et les élèves à agir de manière responsable afin d'enrayer la propagation du coronavirus.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X