Ile Maurice: Pole educatif à Côte-dOr - lOUM et Landscope (Mauritius) Ltd signe un accord pour la location d'un terrain

communiqué de presse

L'Open University of Mauritius (OUM) a signé un accord avec Landscope (Mauritius) Ltd pour la location d'un terrain à Côte-d'Or. L'OUM a obtenu 10 arpents de terre et vise à construire plusieurs bâtiments qui abriteront des salles de classe, des bureaux, des laboratoires numériques et des centres pour étudiants, entre autres. La construction de la première phase du campus démarrera l'année prochaine.

Une cérémonie de signature a eu lieu, cet après-midi, à la Mauritius Institute of Training and Development House à Phoenix, en présence de la Vice-premier ministre, ministre de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Les signataires étaient le directeur général de l'OUM, Dr Kaviraj Sharma Sukon ; la directrice générale et directrice exécutive de Landscope (Mauritius) Ltd, Mme Naila Hanoomanjee ; le président de Landscope (Mauritius) Ltd, M. Preetam Boodhun ; et le Président de l'OUM, M. Rajeswara Duva Pentiah.

Dans son allocution, Mme Dookun-Luchoomun a déclaré que la signature d'accord est la première étape vers la mise en place du corridor éducatif Côte-d'Or - Réduit pour offrir des services d'enseignement supérieur de haute qualité.

Elle a exprimé sa gratitude à Landscope (Mauritius) Ltd pour son soutien dans la mise en place de ce pôle d'éducation, qui, a-t-elle souligné, aura un impact positif sur l'expérience universitaire des étudiants.

Selon elle, l'OUM a pris les devants avec la construction du campus. Le campus, a-t-elle dit, fournira aux étudiants l'infrastructure et l'environnement appropriés qui favoriseront une meilleure expérience d'apprentissage et une vie étudiante enrichie.

Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun a également mis en exergue ses attentes vis-à-vis de l'OUM, à savoir faciliter l'acquisition de connaissances, l'adaptabilité, la créativité, le leadership, les compétences en résolution de problèmes et le développement des ressources éducatives libres.

Pour sa part, Dr Sukon a dit sa reconnaissance au ministère de l'Éducation pour avoir permis à l'OUM de faire partie du projet du gouvernement à Côte-d'Or et a remercié Landscope (Mauritius) Ltd pour son soutien. Il a affirmé que l'OUM vise à mettre en place un campus qui dispose de tous les outils numériques et offre un environnement propice aux étudiants.

« Nous avons un nombre croissant d'étudiants qui ont de grandes attentes, notamment suite à l'internationalisation, et nous cherchons à les accompagner dans leur parcours d'apprentissage continu », a-t-il ajouté.

Quant à Mme Hanoomanjee, elle a rappelé que Landscope (Mauritius) Ltd compte un total de 2 000 arpents de terre à Côte-d'Or, et a préparé un plan directeur intégré pour son utilisation. Deux composantes majeures du plan sont les pôles d'éducation et de santé, a-t-elle indiqué.

En outre, elle a déclaré que Côte-d'Or est une région qui connaît des développements rapides et se transformera davantage au cours des prochaines années avec des projets clés tels qu'un centre cardiaque, un laboratoire national, un entrepôt médical et un parc technologique numérique.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X