Ile Maurice: Visite des lieux du ministre Lesjongard a la sous-station du CEB a La Tour Koenig

communiqué de presse

Le ministre de l'Énergie et des Services publics, M. Georges Pierre Lesjongard, a effectué ce matin une visite des lieux à la sous-station du Central Electricity Board (CEB) à La Tour Koenig où un nouveau Battery Energy Storage System (BESS) a été installé

Le ministre a ainsi visité la Battery Room, le Power Conversion System, la 66kV Yard, ainsi que la 22 kV Switch Gear Room.

Dans une déclaration, le ministre Lesjongard s'est dit satisfait des installations réalisées à la sous-station qui démontre que le CEB a une technologie de pointe. Il a ajouté que cela montre aussi que le CEB se prépare à mettre en œuvre diverses décisions gouvernementales, notamment l'augmentation de la production d'énergie renouvelable de 60 % d'ici 2030 et la suppression progressive de l'utilisation du charbon avant 2030.

Ces installations, a-t-il souligné, seront cruciales pour que nous passions à une économie à faible émission de carbone.

Il a rappelé qu'en 2016, le gouvernement, avec l'appui du PNUD, a obtenu une subvention de 28,2 M de dollars du Fonds vert pour le climat pour le projet national « Accélérer la transformation vers une économie à faibles émissions de carbone dans la République de Maurice », pour lequel le CEB est le principal bénéficiaire. Quelque 11,4 millions de dollars ont été consacrés à la mise sur pied de 14 MW BESS au niveau de quatre sous-stations notamment à Jin Fei (4MW), Wooton (4MW), Anahita (4MW) et La Tour Koenig (2MW), a-t-il indiqué.

Le ministre a également expliqué que le BESS de la sous-station aide le CEB à maintenir la stabilité du réseau électrique en compensant la baisse ou l'augmentation rapide de la puissance de sortie des énergies renouvelables variables.

M. Lesjongard a rappelé que pour que Maurice atteigne son objectif d'énergie renouvelable, il a été recommandé que des systèmes de stockage d'énergie par batterie de 18 MW soient installés, que le mode de fonctionnement des unités de production soit modifié et qu'un contrôle automatique de la génération soit mis en œuvre.

Il a affirmé que d'ici novembre de cette année, le CEB atteindra une absorption de batterie de 18 MW, et dans environ deux ans, 38 MW, ce qui, a-t-il précisé, permettra la mise en œuvre de tous les projets d'énergie renouvelable.

Le ministre a également évoqué d'autres projets en cours, notamment la mise en place d'un parc photovoltaïque flottant de 2 MWp à Tamarind Falls, qui pourrait être étendu à d'autres réservoirs et la mise en place d'un parc éolien.

'Notre vision est de réduire l'utilisation de combustibles fossiles et de passer à des énergies propres et renouvelables, ainsi que de devenir le champion de la neutralité carbone parmi tous les petits États insulaires en développement', a déclaré le ministre.

Le ministre Lesjongard a souligné que le CEB mobilise toutes les ressources nécessaires en termes de technologie et d'installations pour la production d'énergie renouvelable et agit également pour respecter ses engagements pris envers la communauté internationale.

En outre, a-t-il dit, ces mesures permettront au pays de mieux relever le défi du changement climatique.

Il a réitéré la vision du gouvernement de stimuler la production d'énergie renouvelable et de faire du secteur de l'énergie verte un pilier de l'économie afin qu'il contribue à la croissance économique du pays.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X