Afrique de l'Est: Musique - Rijade et Goulam incarnent l'indian ocean music

Le chanteur Franco-Comorien Goulam et la chanteuse malgache Rijade sortiront une nouvelle chanson demain.

Rijade et Goulam entretiennent une relation amicale depuis deux années. « Goulam est un ami. On s'est parlé. Il a écouté mes chansons. Dès lors, une idée nous est venue en tête, faire un featuring. On a enregistré la musique vers la fin d'année 2020. Suite à la pandémie, nous avons décidé de ne pas réaliser le clip... On s'est revu lors du festival Somaroho, c'était l'occasion pour réaliser le clip. Et voilà, on a accompli notre mission », a confié l'artiste malgache. Rien qu'en regardant le clip, on voit la complicité entre les deux artistes.

Le chanteur Franco-comorien Goulam et la chanteuse malgache Rijade sortiront une nouvelle chanson demain. C'est un véritable voyage musical, les deux artistes ont su mélanger leur rythme. Imbibé de la fusion de la musique traditionnelle, le jeune Goulam a apprécié la belle voix de Rijade. Bénéficiant tous deux d'une solide formation musicale et d'expériences artistiques variées et complémentaires, les deux artistes ont créé une nouvelle sonorité, la musique indianocéanique. Entre le rythme de Chamsia Sagaf et le baoejy malgache, le morceau a une identité sonore, dont la lecture permet d'identifier la région du Sud-ouest de l'Océan Indien.

En effet, la musique est un langage. Elle accompagne tous les moments de l'existence. Les corps eux-mêmes sont rythmés de l'intérieur et émettent des mélodies et des sons, les battements du cœur ou la circulation du sang sont autant de cadences qui nous suivent de la naissance à la mort. Compagne de tous les instants, la musique tient une place primordiale dans l'identité culturelle des peuples, ciment des populations et moteur d'un dialogue fécond.

Les musiques nées dans la région du Sud-ouest de l'Océan Indien portent toujours en elles une très forte identité. L'indianocéanie est un mouvement qui prône l'autonomie de toute la région, à travers une vision sociale, économique, et surtout culturelle.

Le moment est aussi venu pour Rijade de s'internationaliser, ce qui constitue un début de révolution culturelle malgache.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X