Madagascar - Suisse - Renforcement de la coopération dans le domaine de l'environnement

Préserver l'environnement tout en protégeant la biodiversité. Tel a été l'objet de la rencontre entre le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa et l'ambassadeur de Suisse à Madagascar, SEM Chasper SAROTT, hier au Palais de Verre à Anosikely.

En effet, « La Suisse a un attachement particulier pour la Grande île. Raison pour laquelle, un parc dénommé « Masoala » est mis en place en Suisse. On n'y trouve que des espèces floristiques et faunistiques endémiques de Madagascar. Pour pouvoir renforcer notre coopération dans le domaine de l'environnement, les deux parties s'engagent à créer un groupe d'amitié au niveau des parlements des deux pays », a expliqué le président de cette Institution. En outre, une rencontre avec les parlementaires suisses est prévue prochainement.

Actions priorisées. En revenant sur la préservation de l'environnement, le président de la Chambre Haute, Herimanana Razafimahefa a également souligné que les actions de toutes les parties prenantes ne devraient pas se limiter au reboisement mais il faut se pencher aussi sur la conservation des forêts restantes. En effet, « d'aucuns reconnaissent les effets dévastateurs du changement climatique qui se font sentir dans le pays, surtout dans la partie Sud de l'île. Des actions liées à la protection de l'environnement seront ainsi priorisées cette année dans le cadre de cette coopération bilatérale », a-t-il enchaîné.

Par ailleurs, il a reçu le ministre Conseiller de l'ambassade de la République Populaire de Chine à Madagascar, Zhang Wei hier. A cette occasion, les deux parties ont discuté du renforcement de la coopération entre les deux pays suite à la mise en place d'un groupe d'amitié Madagascar-Chine. « Ce pays partenaire peut être un pays de référence en matière de développement économique. Mais nous allons également prioriser la protection de l'environnement », a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X