Sénégal: Entraîneurs à l'étranger - L'expertise sénégalaise en marche !

23 Septembre 2021

L'expertise sénégalaise n'a jamais été aussi bien exportée que ses dernières années. Après les précurseurs dans la sous région, la tendance à «l'exode» des techniciens sénégalais s'est davantage étendue depuis quelques années un peu partout en Afrique mais aujourd'hui dans les grands champions européens où le contingent s'est considérablement agrandi.

Les entraîneurs sénégalais de foot s'exportent plutôt bien sur le continent. Depuis des décennies. Ils sont de plus en plus nombreux, ces entraîneurs à avoir répondu aux sirènes de l'exode. Toutefois, il ne serait pas juste d'expliquer cette tendance par les résultats des clubs sénégalais sur la scène africaine ou encore en se basant sur le classement Fifa et la place de l'équipe nationale du Sénégal (20ème mondial, 1er en Afrique depuis 3 ans). Mais c'est sans doute par le crédit, la compétence, le profil de nos techniciens. Si, ce ne soit principalement par les moyens de travail nettement plus conséquents.

BAMOUR FALL ET LAMINE NDIAYE EN PRECURSEURS

Ayant roulé sa bosse au Burkina Faso et en Guinée équatoriale, Bamour Fall est un des précurseurs de l'exode des entraîneurs sénégalais en dehors du Sénégal souligner dans un entretien avec le quotidien Le soleil la difficulté. "Au Sénégal, c'est très difficile pour nous entraîneurs. Puisque si la qualité ne nous fait pas défaut, ce sont les structures des clubs qui font la différence. Au moment où il arrivait à l'Etoile filante de Ouagadougou (Efo) en 2004, «au Sénégal, on sous-estimait le football burkinabé. Mais j'avais trouvé sur place un club bien structuré, avec son terrain gazonné et éclairé et avec toutes les commodités», rappelle celui qui a conduit club l'Efo du Burkina Faso à un doublé de Coupe - Championnat mais aussi l'Asfa Yennenga au titre de champion dans les années 80. Momar Thioune l'ancien international sénégalais n'en relève pas la question des moyens lorsqu'il évoque son expérience avec le club de Nador en D2 marocaine. «J'avais beaucoup plus de moyens que dans un club sénégalais de D1». Et à Gafsa, en Tunisie, il certifie avoir été logé dans un hôtel 4 étoiles et que son «traitement salarial était très conséquent et ne souffrait d'aucun retard. Là-bas, tout est fait pour vous mettre à l'aise et ne penser qu'au boulot», explique-t-il. L'exode des entraîneurs de football est devenue en effet une réalité pendant ces dernières années. Aujourd'hui le Sénégal ne s'illustre pas seulement par sa légion de footballeurs expatriés. Audelà de ses frontières, l'expertise des Sénégalais est l'une des plus sollicitées.

En Afrique, l'ancien entraîneur Lamine Ndiaye a ouvert la voie à travers son passage. Le technicien sénégalais s'est d'emblée fait un nom, au Coton Sports de Garoua (Cameroun) qu'il mènera aux demi-finales de la Coupe de la Caf, avant de connaitre la consécration avec le trophée de Ligue des champions CAF avec le Tout Puissant Mazembé en 2010. Son vécu a aujourd'hui convaincu les dirigeants de Horoya Athletic Club de Conakry. Il retrouve en Guinée son compatriote Amara Traoré qui l'avait précédé sur le banc de Horoya AC. L'ancien sélectionneur des Lions du Sénégal a effectué depuis quelques mois son retour l'AS Kaloum qu'il avait entraîné en 2013 au lendemain de son départ du banc du Sénégal après le bide de Bata lors de la Can 2012. Cet exode a fait tache d'huile dans d'autres pays.

En Mauritanie, l'expertise sénégalaise a commencé à se développer avec l'arrivée de Moustapha Seck. Désigné comme meilleur entraîneur de la Ligue 1 sénégalaise en 2010, l'ex-entraineur du Soumba FC a signé un contrat d'un an avec le club de Tevragh Zeina (Mauritanie), club évoluant en Super D1 mauritanien. L'ancien entraîneur de l'équipe nationale locale, de l'As Saloum, NiaryTally (NGB), dd As Pikine, Guédiawaye FC, Teungueth FC, et du FC Soumba de la Guinée rejoint un sénégalais Pape Assane Kara. C'est toutefois le Maroc qui va accueillir le plus gros contingent d'entraîneurs sénégalais. En première ligne, on retrouve Moussa Ndaw. L'ancien joueur du club vainqueur de la Ligue africaine des champions en 1992 et entraineur intérimaire du WAC de Casablanca entraîne aujourd'hui du FC Salé du Maroc. L'ancien meilleur footballeur étranger du championnat marocain a été rejoint par deux autres anciens de la Ligue pro sénégalaise. Il s'agit de Boubacar Gadiaga qui, après avoir passé plus de 10 ans sur le banc de Diambars, champion du Sénégal 2013, a rejoint depuis 2019 le FUS Rabat du Maroc. Mais aussi Demba Mbaye, ancien coach de NGB et de Génération Foot. Ce dernier a connu sa première expérience avec le Fus de Rabat.

SADIO DEMBA ET LA NOUVELLE VAGUE EN EUROPE

En plus de ses footballeurs professionnels, nombre d'anciens internationaux sénégalais ont trouvé leur voie sur le banc dans les championnats les plus huppés au monde. Dans le lot, l'ancien international, Sadio Demba a fini de marquer son empreinte en Belgique. L'ancien sociétaire de la Jeanne d'Arc et arrière latéral des Lions à la CAN 86, a réussi l'une des meilleures performances par un entraîneur sénégalais dans le secteur. Après avoir réussi à faire remonter en Jupiter Pro Ligue (D1, Belgique), cinq clubs belges, il aussi exercé dans d'autres clubs saoudiens. Son exemple a été suivi depuis quelques saisons par d'autres jeunes techniciens. Parmi eux, figure Mbaye Lèye, vu comme une référence dans le rang des Africains. Porté à la tête du Standard de Liège (Belgique), l'ex-attaquant des Lions est ainsi devenu, à 38 ans, le troisième international africain à entraîner un club de première division d'un championnat européen.

En France, le rang des Sénégalais s'est agrandi depuis quelques saisons avec l'arrivée également de quelques techniciens. Premier sénégalais à diriger une équipe professionnelle française en tant que coach titulaire, Omar Daf fait ses premiers pas avec son ancienne formation du Football Club de Sochayux-Montbéliard. Son ancien partenaire chez les Lions, Kader Mangane s'est aussi reconverti en s'orientant dans la gestion du Racing Club de Strasbourg en tant que coordonnateur sportif. Tout comme Pape Fall, l'ancien international qui a intégré le staff de Caen comme coach adjoint. D'autres techniciens sénégalais, moins connus en tant que footballeur, ont aussi fait une percée un peu partout en Europe. On peut citer la percée de Daniel Thioune de VfL Osnabrück, évoluant dans le championnat allemand de deuxième division. Sans occulter l'ancien joueur de l'US Rail, Babacar Ndiaye manager général du RB Leipzig (première division allemande).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X