Afrique Centrale: Congo-Tchad - Mahamat Idriss Déby Itno en visite d'amitié à Brazzaville

Pour sa première visite dans la capitale congolaise, le chef de l'Etat tchadien a choisi d'y résider quarante-huit heures. Preuve, s'il en est, que l'axe Brazzaville-N'Djamena se conforte davantage.

Le président du Comité militaire de transition du Tchad, Mahamat Idriss Déby Itno, est attendu à Brazzaville, ce samedi 25 septembre, pour une visite de travail et d'amitié de quarante-huit heures, a-t-on appris de source diplomatique. Il sera accueilli en fin de matinée à l'aéroport Maya-Maya par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, avant un entretien en tête-à-tête entre les deux chefs d'Etat dans l'après-midi au Palais du peuple.

Investi président du Tchad à la suite de la disparition tragique, le 20 avril dernier, du maréchal Idriss Déby Itno, son père, le général de corps d'armée, Mahamat Idriss Déby Itno, a déjà effectué quelques déplacements en dehors de son pays. Après les obsèques du président Déby, le 23 avril, il s'est rendu successivement à Niamey, au Niger, le 10 mai; à Abuja, au Nigeria, le 14 mai ; à Luanda, en Angola, le 2 juin; à Paris, en France, le 4 juillet; récemment encore à Luanda pour le sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl).

Un agenda parcimonieux qui lui a permis d'échanger avec les chefs d'Etat des pays visités, s'attachant à rassurer ses hôtes de la volonté du Tchad de remplir ses engagements internationaux malgré le contexte particulier dans lequel il a accédé au pouvoir. Mahamat Idriss Déby Itno arrive dans la capitale congolaise pour la première fois mais il faut noter que le 7 mai dernier, son directeur de cabinet adjoint, Abdelkerim Mahamat Déby, avait été reçu à Oyo (Cuvette), porteur d'un message du président de transition du Tchad au chef de l'Etat congolais.

Denis Sassou N'Guesso et Mahamat Idriss Déby Itno qui se sont vus le 16 septembre à Luanda, lors de la réunion de la Cirgl, mettront à profit leur rencontre dans la capitale congolaise pour faire le point de la coopération entre Brazzaville et N'Djamena, échanger sur la situation en Afrique centrale et sur l'ensemble du continent tant sont communs les défis en matière d'intégration, de relance économique, de lutte contre la pandémie de covid-19 et le terrorisme.

Le Congo et le Tchad étant tous deux membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale, de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale, et de la Cirgl, les deux chefs d'Etat aborderont sans doute aussi les questions d'intérêt commun dans le cadre du renforcement du rôle des trois sous-ensembles régionaux. Leur rendez-vous se déroulant au moment où se tient l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, Denis Sassou N'Guesso et Mahamat Idriss Déby Itno auront à cœur de réfléchir à l'actualité internationale marquée par une certaine tension entre les grandes puissances.

Au plan intérieur tchadien, les nouvelles autorités de N'Djamena qui n'ont pas été sanctionnées par les instances africaines pour les changements intervenus au mois d'avril, déclarent tout mettre en œuvre pour que la transition en cours s'achève par l'organisation d'élections générales dans la paix et la réconciliation nationale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X