Congo-Brazzaville: Economie numérique - Les cités et gouvernements locaux unis d'Afrique veulent réduire la fracture digitale

Un accord de coopération et de partenariat stratégique reposant sur la puissance de l'éducation numérique et sur l'extraordinaire potentiel des talents de la jeunesse africaine a été signé entre l'organisation panafricaine des cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (Cglu-Afrique) et 01Talent Africa.

La collaboration entre les deux institutions vise à former gratuitement et aux meilleurs standards mondiaux plus de cinq cent mille talents sur le continent, pendant les dix prochaines années. Le partenariat tissé entre les deux organisations contribuera à une implication des collectivités territoriales du continent dans l'accélération du processus de transformation digitale, en se fondant à la fois sur la puissance de l'éducation numérique et sur l'extraordinaire potentiel des talents.

Cette coopération apportera une réponse claire à la ressource la plus précieuse de l'Afrique, une jeunesse toujours plus importante, créative, dynamique et offrant une promesse d'intégration sociale et économique dans la création de zones d'intelligence collective 01Talent Africa et CGLU Afrique : les Zones01.

« Les jeunes sont la force de l'Afrique. Il faut qu'ils en soient aussi la chance. Cela s'est révélé vrai face à la pandémie covid-19. Cela est également vrai pour la conversion des institutions et des organisations au digital que la pandémie a contribué à populariser. Cette conversion donne aux jeunes de nouvelles possibilités d'emplois et d'exercice de leur créativité. Le partenariat entre CGLU Afrique et 01 Talent offre une opportunité unique aux collectivités territoriales d'Afrique de contribuer à la formation des jeunes dans le domaine du digital et d'accélérer leur entrée dans la culture du numérique ainsi que celle des entreprises opérant sur leurs territoires », a indiqué Jean Pierre Elong Mbassi, secrétaire général du CGLU Afrique.

La première Zone01 du continent sera inaugurée à Praia, au Cap-Vert, début 2022, et accueillera trois cents jeunes talents de ce pays ainsi que de vingt-six autres pays africains partenaires. Ces talents seront sélectionnés uniquement sur leur potentiel et leur motivation sans aucune forme de discrimination à l'entrée. Ils suivront un cursus innovant fondé sur une pédagogie de pair à pair et gamifiée qui s'appuie sur 01Edu, la plateforme d'apprentissage développée par Nicolas Sadirac et son équipe.

La formation aux métiers de la programmation numérique et du code se fera sur vingt-quatre mois. A l'issue de cette période, les talents sélectionnés seront employés et rémunérés par Zone01 Cap-Vert, en partenariat avec les entreprises leaders des réseaux locaux et internationaux de 01 Talent.

Dans les dix-huit prochains mois, le partenariat CGLU Afrique et 01Talent Africa vise à mettre en place les cinq premières zones d'intelligence collectives régionales du continent : Afrique du nord, Afrique de l'ouest, Afrique australe, Afrique de l'est et Afrique centrale. Le choix de leur localisation se fera sur la base du volontariat selon le principe du « premier arrivé, premier servi ».

« La jeunesse est une priorité pour l'Afrique, son capital humain le plus précieux. Les moins de 25 ans représenteront plus de la moitié de la population africaine en 2050. En nous engageant dans ce partenariat avec CGLU Afrique, nous souhaitons leur redonner espoir et libérer leur potentiel créatif afin qu'ils contribuent à l'innovation et à la transformation digitale du continent africain », explique Deror Sultan, CEO et cofondateur de 01 Talent.

Signalons que la pandémie de la covid-19 a montré au monde que les collectivités locales et la transition digitale sont désormais une condition nécessaire au développement, à la cohésion et à la paix sociale.

Par ailleurs, 01Talent Africa est l'agence de talents panafricaine du groupe 01Talent international qui ambitionne d'identifier, de développer et de connecter au monde professionnel un million de développeurs de haut niveau dans le monde d'ici à 2035 grâce à la combinaison d'un modèle pédagogique prouvé dans plus de quarante pays et d'un modèle économique durable et exponentiel.

L'organisation faîtière des gouvernements locaux africains a été fondée en 2005 dans la ville de Tshwane, en Afrique du Sud, à la suite de l'unification de trois groupes continentaux de gouvernements locaux, à savoir l'Union africaine des autorités locales, l'Union des villes africaines et le Chapitre africain de l'organisation lusophone des autorités locales.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X