Ile Maurice: Rapport des administrateurs de MK - Salaires et dépenses opérationnelles plombent 95% des revenus engrangés en 15 mois

23 Septembre 2021

Le rapport du tandem Sattar Hajee Abdoula et Arvind Gokhool est très révélateur.

Plus particulière- ment la partie ayant trait aux entrées et sorties de fonds pour les 15 mois d'administration volontaire d'Air Mauritius (MK), soit du 23 avril 2020 au 31 août 2021. Ainsi, on relève que durant cette période, la masse salariale couplée aux dépenses opérationnelles et administratives ont plombé plus de 95 % des revenus encaissés.

Sur la base des revenus engrangés totalisant presque 108 millions d'euros (Rs 5,4 milliards), les dépenses opérationnelles s'élevant à Rs 2,5 milliards combinées au montant des salaires, près de Rs 1,8 milliard, et les dépenses administratives, Rs 745 millions, ont plombé à eux seuls un chiffre d'environ Rs 5 milliards, l'équivalent de 95 % de la totalité des revenus entrant dans la trésorerie de la compagnie.

Deux autres items liés à la pension et la contribution au Provident Fund ainsi que les frais de hedging pour la location des avions ont également pesé lourd dans la trésorerie, presque Rs 1 milliard. Outre les honoraires pour les deux administrateurs et leur équipe qui ont été fixés à plus de Rs 47 millions au 31 août dernier, il faut aussi rappeler les frais légaux, plus de Rs 110 millions, pour les cabinets d'affaires mauriciens et étrangers.

Par ailleurs, le bilan financier de MK précise que ses opérations, limitées essentiellement aux vols cargo et desservant des routes réduites, ont rapporté Rs 3,6 milliards durant cette période. De plus, l'assistance financière de l'État sous forme du Government Wage Assistance Scheme, a permis à MK de disposer Rs 550 millions alors que le gouvernement a contribué Rs 300 millions sous forme d'un prêt.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X