Algérie: HCI - Début de la saison culturelle 2021/2022

Alger — Le président du Haut Conseil islamique (HCI), Bouabdellah Ghlamallah a supervisé, jeudi à Alger, le coup d'envoi officiel des manifestations de la saison culturelle du Conseil 2021/2022, en présence de la ministre de la Culture et des Arts, Wafaa Chaalal, du médiateur de la République Brahim Merad et de personnalités nationales et scientifiques.

Dans une allocution, M. Ghlamallah a rappelé les principales missions du HCI à savoir "encourager et promouvoir la jurisprudence et émettre son avis au regard des prescriptions religieuses sur ce qui lui est soumis", en tant qu'"institution nationale de référence qui prend en charge toutes les questions liées à l'Islam, y compris celles concernant la crise sanitaire (COVID19)".

Il a salué également l'élite des enseignants et des chercheurs universitaires qui ont consenti beaucoup d'efforts l'année dernière avec des idées scientifiques et ont jeté la lumière sur plusieurs questions soulevées pour examen, ajoutant que les portes du Conseil restent ouvertes à tous en vue d'ouvrir les canaux de coopération et des débats scientifiques dans des thèmes pour renforcer les valeurs nationales et religieuses.

Le Directeur de l'information du Conseil, Mohamed Baghdad a présenté le bilan de l'activité culturelle du HCI pour la saison 2020/2021, notamment l'organisation d'activités culturelles, intellectuelles, religieuses et historiques.

A cette occasion, plusieurs familles d'enseignants décédés affiliés au HCI et nombre de chercheurs ont été distingués pour leur contribution à l'organisation des différentes rencontres et colloques du HCI.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X