Afrique: L'Angola réaffirme son engagement à admettre davantage de cadres à l'Union africaine

Luanda — Le représentant permanent de l'Angola auprès de l'Union africaine (UA), Francisco José da Cruz, a réaffirmé jeudi l'engagement de la diplomatie angolaise en faveur d'une plus grande insertion du personnel national dans l'organisation continentale.

Selon une note à laquelle l'ANGOP avait accès, Francisco José da Cruz, qui s'exprimait lors d'une réunion avec la vice-présidente de l'UA, Monique Nsanzabaganwa, a souligné que, bien que l'Angola soit l'un des six plus gros contributeurs au budget statutaire, il continue d'être sous-représentée dans les structures de l'organisation continentale, ne remplissant que cinq des 74 postes vacants auxquels il a droit et sans aucun Angolais occupant un poste de direction.

Il a souligné que cette présence naissante de l'Angola n'est alignée ni avec son importance stratégique sur le continent, ni avec son rôle actif dans la prévention, la gestion et la résolution des conflits en Afrique dans la recherche de « solutions africaines aux problèmes africains ».

A cette occasion, le diplomate angolais, qui est également ambassadeur d'Angola en Éthiopie et représentant permanent auprès de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA), a salué la manière dont se déroule le processus de réforme de l'UA.

À son tour, Monique Nsanzabaganwa a souligné l'importance de l'Angola en tant qu'État membre de l'Union africaine et a exprimé sa volonté de soutenir le pays afin qu'un plus grand nombre de personnel national puisse briguer avec succès les postes vacants dans le processus de recrutement pour les phases I et II du plan de transition de l'organisation.

Au cours de la réunion, les deux interlocuteurs ont abordé des questions administratives et d'autres d'intérêt mutuel pour l'UA et la République d'Angola.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X