Angola: Président angolais discute avec son homologue du Burundi de la coopération bilatérale

New York — Le Président de la République d'Angola, João Lourenço, et son homologue burundais, Evariste Ndayshimiye, ont passé en revue, ce jeudi, à New York, la coopération entre les deux pays.

La rencontre s'est déroulée en marge du débat de haut niveau de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies et peu après l'intervention de João Lourenço dans ce forum multilatéral, qui a débuté le 21 septembre, au siège de l'organisation mondiale.

La réunion a été assistée par les ministres des Affaires étrangères de l'Angola, Teté António, et du Burundi, Albert Shingiro, ainsi que par les représentants permanents des deux pays auprès des Nations Unies, respectivement, Maria de Jesus Ferreira et Zéphirin Maniratanga, entre autres hauts fonctionnaires.

L'agenda du Chef de l'État angolais comprenait également pour aujourd'hui des audiences séparées avec le ministre d'État et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Shakhboot Nahyan Nayhan, et le chef de la diplomatie ivoirienne, Kandia Kamissokoko Camara.

João Lourenço a également reçu en audience la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, Vera Songue.

Pour vendredi 24, l'agenda présidentiel prévoit deux audiences avec Linda Thomas Greenfield, ambassadrice américaine aux Nations Unies, et le prince Harry.

Vendredi, João Lourenço accordera également une interview au journal Wall Street.

Le Chef de l'Etat quitte New York, samedi, pour Madrid, en Espagne.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X