Ouganda: La Belgique fait don de 153 900 vaccins Covid-19 à l'Ouganda

23 Septembre 2021
communiqué de presse

Bruxelles — - La Belgique fournira 153 900 vaccins à l'Ouganda. Ces vaccins contribueront à intensifier la campagne de vaccination des enseignants et à rouvrir les écoles à plus de 10 millions d'élèves et d'étudiants. La Belgique répond ainsi à la demande du gouvernement ougandais de recevoir des vaccins COVID-19.

Le 2 août, le gouvernement ougandais a adressé au Centre de coordination des réactions d'urgence (ERCC) une demande officielle d'aide du mécanisme de protection civile de l'UE. La demande d'assistance consistait en une demande de vaccins Astra Zeneca afin d'administrer la deuxième dose d'AstraZeneca aux 162 026 enseignants qui ont déjà reçu une première dose et 100 000 doses de vaccins Johnson & Johnson pour vacciner les enseignants des zones rurales pour lesquels la logistique de la vaccination sera facilitée avec un vaccin à dose unique.

Les 153 900 doses de vaccins AstraZeneca sont arrivées à Kampala le mercredi 22 septembre à 22h20. Ce don de vaccins est facilité par l'ambassade de Belgique à Kampala et par Enabel - l'Agence belge de développement, chargés de la de la coordination avec les autorités ougandaises et de la logistique.

"Chaque enfant scolarisé. Partout dans le monde entier. C'est cela mon objectif. En vaccinant les enseignants nous contribuons au retour à l'éducation pour autant d'enfants, de jeunes et d'étudiants possible en Ouganda, aussi vite possible" souligne la Ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir.

Selon les autorités ougandaises, la vaccination des groupes prioritaires tels que les enseignants permettra de rouvrir les écoles pour plus de 10 millions d'élèves et d'étudiants.

L'Ouganda a connu une nouvelle vague de COVID-19 au cours des derniers mois, avec un pic de 2 280 cas par jour en juin 2021 et un pic de mortalité confirmé en juillet (jusqu'à 40 par jour). Au 17 septembre, il est constaté que la couverture vaccinale en général reste très faible, avec environ 1 622 367 personnes (sur une population d'environ 45 millions) ayant reçu au moins une dose de vaccin. La disponibilité du vaccin COVID-19 en Ouganda reste minime et inférieure à la moyenne africaine. Pour contrôler la pandémie, le pays a dû prendre des mesures drastiques, entraînant la fermeture complète des écoles pendant près de 18 mois.

Les conséquences pour les élèves (primaires et secondaires) sont particulièrement graves. Les jeunes n'ont pas été à l'école depuis 18 mois ; l'enseignement à distance n'est guère possible en raison du manque d'équipement et de connexion Internet.

En plus de ce don bilatéral à l'Ouganda, notre pays s'est engagé à partager 4 millions de doses avec des pays tiers d'ici la fin de l'année. La Belgique utilise principalement le mécanisme COVAX à cette fin.

A la demande de la Ministre de la Coopération au Développement, Meryame Kitir, l'accent de notre pays pour les prochaines livraisons sera mis sur l'Afrique où l'accès aux vaccins fait cruellement défaut. Seuls 2% de la population totale de l'Afrique ont été vaccinés. "On peut être très fier de la couverture vaccinale élevée dans notre pays. Mais je reste en même temps très préoccupée car de très nombreuses personnes dans les pays vulnérables n'ont pas accès à un vaccin. Ce virus n'a pas de frontières. La solidarité et la coopération internationale sont les seuls moyens de sortir de cette crise sanitaire. Nous ne serons en sécurité que lorsque tout le monde sera en sécurité", a déclaré la Ministre Kitir.

A ce jour deux millions de doses de vaccins ont été alloués par la Belgique pour le partage des vaccins. Près d'un million de doses ont déjà pu être délivrés à des pays tiers, dont plus de 70% sont des pays africains.

SOURCE Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, Belgique

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X