Cote d'Ivoire: Avortement sécurisé - Un réseau régional voit le jour

23 Septembre 2021

Un réseau régional pour l'avortement sécurisé en Afrique francophone dénommé le Centre Odas (Organisation pour le dialogue pour l'avortement sécurisé) dirigé par le Dr Rouguiatou Baldé, a vu le jour.

Le lancement officiel de ses activités aura lieu le vendredi 24 septembre 2021, par visioconférence (Zoom), indique un communiqué dont Fratmat.info a eu copie, ce jeudi 23 septembre.

L'objectif du Centre Odas, précise son directeur, Dr Rouguiatou Baldé, vise à œuvrer en Afrique francophone pour améliorer l'accès aux services d'avortement et de contraception afin que chaque femme et chaque jeune fille puissent déterminer son propre avenir.

« Il ne s'agit pas pour le Centre Odas d'encourager l'avortement, mais de donner une alternative viable et médicale à toutes les jeunes filles et femmes qui se retrouvent dans une situation où l'avortement n'est pas un plaisir mais un choix contraignant », a-t-elle précisé.

Selon elle, sa structure plaide pour un avortement légal et accessible. « Nous sommes ravis de nous mettre au travail pour élargir l'accès à l'avortement sécurisé dans toute la région de l'Afrique francophone. Par cette action, nous voulons nous assurer que les gouvernements, les établissements de santé, les dirigeants locaux et les communautés soutiennent tous l'autonomie de la personne enceinte et son droit de prendre ses propres décisions en connaissance de cause », a ajouté Dr Baldé.

Pour les trois premières années d'existence, ce centre prévoit, entre autres, d'organiser des réunions régionales de dialogue autour de l'avortement sécurisé qui rassemblent les membres et les alliés de l'Odas pour un apprentissage partagé, de développer une plateforme de partenariats pour l'avortement sécurisé afin de suivre les progrès réalisés au niveau des pays sur les indicateurs d'avortement sécurisé et de faciliter le soutien technique entre les membres d'Odas et soutenir les membres du réseau pour qu'ils participent à des événements régionaux et internationaux clés afin de créer un élan autour du mouvement de l'Afrique francophone pour l'avortement sécurisé.

A la faveur de la commémoration de la journée internationale pour le droit à l'avortement, le centre organisera le 28 septembre, le lancement local de ses activités, au Palm Club Abidjan-Cocody.

A noter que les pays membres de ce réseau sont : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Togo et la République démocratique du Congo.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X