Madagascar: Tourisme - Des doutes planent sur la réouverture des frontières

Une simple logique ou de la prudence à fleur de peau. Face à la non-publication d'une date exacte pour la réouverture des frontières aériennes pour les vols commerciaux, Ethiopian Airlines a décidé d'annuler les programmations prochaines de ses vols. C'est l'unique raison donnée par la compagnie pour motiver cette déconvenue. Ce qui peut susciter des réactions en chaîne. Tel un effet domino.

Quoi qu'il arrive, sur place, les préparatifs se poursuivent avec intensité. Un énième Dialogue public privé, DPP, pour le secteur tourisme et l'industrie du voyage s'est tenu encore tenu, sous l'égide du ministère de l'Industrialisation, du commerce et de la con- sommation, MICC, et de l'EDBM, Economic development board of Madagascar, avec la Direction générale des impôts, DGI, et la Direction générale des douanes, DGD, d'une part, et d'autre part la Confédération du tourisme de Madagascar, CTM, et le Groupement des entreprises de Madagascar, GEM.

Les discussions ont été axées sur les mesures fiscales et douanières pour l'accompagnement et le soutien des entreprises touristiques. Étant donné les conséquences désastreuses des dix huit mois de crise et quasi-inactivité dans le secteur.

Nouvelles mesures

Il a été évoqué alors l'abaissement de la TVA pour la relance de la consommation, l'allègement des charges fiscales pesant sur les entreprises depuis 2020, l'extension des fonctions du logiciel e-hetra pour la perception des recettes touristiques.

Des notes officielles seront diffusées par la DGI concernant les décisions prises en faveur des opérateurs touristiques. La CTM espère que de nouvelles mesures seront adoptées dans Le projet de lois de finances 2022.

Sur le plan pratique la mise en quarantaine des visiteurs sera-t-elle maintenue? Pour combien de jours? Dans l'affirmative, cela risquerait de les contrarier. Venus découvrir le pays, ils vont être confinés quelque part. Or, l'île Maurice a vu le nombre des contaminés au coronavirus augmenter en flèche depuis la reprise des trafics aériens. Matière à réflexion.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X