Cote d'Ivoire: Le directeur exécutif du Rhdp, pas débarqué - Adama Bictogo reçu par Alassane Ouattara et Patrick Achi

24 Septembre 2021

De folles rumeurs ont secoué la toile, faisant état d'un séisme au sein du parti au pouvoir. Il n'en est rien.

Adama Bictogo, directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), n'a pas été démis de ses fonctions par le Chef de l'État Alassane Ouattara, par ailleurs, président du parti au pouvoir.

L'information a circulé sur la toile mais elle n'est pas fondée, selon nos sources. D'ailleurs, Adama Bictogo a été plutôt reçu dans la matinée d'hier par le Président Alassane Ouattara.

Le directeur exécutif du Rhdp a également échangé, dans la même journée d'hier, avec le Premier ministre Patrick Achi, toujours selon nos sources.

Les bruits, en effet, couraient, depuis quelques jours, prêtant au Chef de l'État la volonté de mettre de l'ordre dans l'écurie. C'est à la fois vrai et faux.

Faux, parce qu'Adama Bictogo est toujours à son poste. Vrai, parce que la volonté de remaniement des troupes est en cours. L'idée a germé avant même les élections générales de 2020. La restructuration du parti au pouvoir ayant été dictée par les pertes énormes successives subies. D'abord, avec le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Ensuite, avec la disparition de son successeur, Hamed Bakayoko.

Il y a eu également, dans l'intervalle, la défection de certains pontes. Notamment, les anciens ministres Mabri Toikeusse et Amon Tanoh. Le Chef de l'État Alassane Ouattara a donc désigné six personnalités à qui il a confié la mission de lui proposer des réaménagements et une réorganisation du Rhdp. Ce, en vue de préparer les rendez-vous électoraux de 2025.

Le commando de six personnes comprend Adama Bictogo lui-même, mais également les ministres Kafana Koné, Fidèle Sarassoro, Kandia Camara, Aly Coulibaly et Ibrahim Cissé Bacongo. La task force devrait être investie vers la mi-octobre.

A l'évidence, la réorganisation inclura de nouvelles nominations. Des nominations qui, selon nos sources, ne devraient pas intervenir avant début 2022.

Présidé par feu le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, le directoire, l'organe de direction du parti, comprenait à l'origine Abdallah Albert Mabri Toikeusse, Hamed Bakayoko, Patrick Achi, Marcel Amon-Tanoh, Kandia Kamissoko Camara, Kobenan Kouassi Adjoumani, Ibrahim Cisse Bacongo, Adama Bictogo, Alain Richard Donwahi, Nialé Kaba, Paulin Claude Danho, Amédé Koffi Kouakou, Anne Désirée Ouloto, Raymonde Goudou Coffie, Clarisse Mahi, Justin N'Goran Koffi.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X