Congo-Kinshasa: Entérinement du choix de nouveaux animateurs - CENI - Le MR de Clément Kanku dans la rue le 24 septembre 2021 à Kinshasa !

Trop, c'est trop. Comment l'on peut exiger la tenue des élections dans le respect des délais constitutionnels et, en même temps, retarder la désignation de nouveaux animateurs de la CENI ? C'est vouloir une chose et son contraire à la fois.

Au Mouvement pour le Renouveau, les militants s'impatientent. Ils veulent, en effet, que le processus électoral soit mis en action et que les Députés Nationaux, eux qui sont appelés à entériner les noms de nouveaux animateurs de la CENI, avant la signature, par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de l'Ordonnance d'investiture, puissent y accorder la plus grande priorité des priorités. D'où, la nécessité, pour eux, d'exercer la pression sur les élus nationaux. La marche du 24 septembre prochain, telle qu'elle a été planifiée et confirmée par ses organisateurs, avec Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, en tête, s'inscrit dans la droite ligne de la recherche de la tenue des élections dans les délais, conformément à la Constitution, en 2023.

Le Mouvement pour le Renouveau (MR) de l'Honorable Clément Kanku Bukasa sera dans la rue ce vendredi 24 septembre 2021 pour exiger à l'Assemblée Nationale l'installation du nouveau Bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, à travers une marche pacifique qui partira du Rond-point des Huileries pour le Palais du peuple où un mémo sera déposé à son Président, l'Honorable Christophe Mboso qui doit prendre ses responsabilités pour l'entérinement du choix des confessions religieuses porté sur le président de la CENI.

Autrefois, le MR avait déjà envisagé cette descente dans la rue. Mais, pour des raisons de mauvaise coïncidence avec les autres manifestations organisées notamment, par Lamuka et consorts, il l'avait simplement décalée. Donc, cette fois-ci, toutes les lettres ont été déjà déposées aux autorités de la ville, pour information, indique-t-on.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X