Congo-Kinshasa: Le Sénat débute avec l'évaluation de l'état de siège

Comme annoncé, la Chambre haute du parlement de la RDC a entamé, jeudi 23 Septembre 2021, l'évaluation de l'état de siège décrété depuis plusieurs mois sur ordonnance présidentielle dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri.

Préoccupés par le retour de la paix dans la partie Est du pays, les sénateurs ont, par cet exercice, auditionné quelques membres du gouvernement concernés par cette question en vue d'obtenir les explications claires et sans ambiguïté sur l'évolution de cette situation exceptionnelle dans cette partie du territoire national. Pour ce faire, le Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, ministre de la défense nationale, ministre des finances ainsi que le vice-ministre de la justice, les directeurs généraux de la DGM et celui de l'ANR ont été invités à cette séance. A l'issue d'un huis de quelques heures, la plénière a décidé d'accorder quelques jours au gouvernement pour harmonisation du rapport. «Nous demandons aux membres du gouvernement de mieux se préparer, d'éviter surtout les contradictions», a déclaré Modeste Bahati.

La plénière a procédé après débat général à l'adoption du calendrier des matières à traiter au cours de la session ordinaire de Septembre. Session essentiellement budgétaire mais les élus des élus vont mettre un accent particulier sur le contrôle parlementaire. Il y a lieu de noter par ailleurs que ce calendrier adopté reste ouvert durant toute la session a fait savoir le speaker du sénat.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X