Congo-Brazzaville: Les immortelles chansons d'Afrique - « Hé Walla » de Nzongo Soul

Nzongo Soul a atteint les cimes du succès grâce à un cocktail de rythmes africains et occidentaux. En 1979, il sort « Hé Walla », titre qui bouleversera sa carrière.

Extrait de l'album « Mvaneno Nlele », le morceau « Hé Walla » a commencé par inonder les ondes avant de faire sensation auprès du public. Ce disque 33 tours qui porte la référence 79407 paraît sous les auspices du label Disques Soniques, en France.

« Mvaneno Nlele » veut dire « Apportez-moi le pagne ». Cette injonction de l'auteur en langue lari justifie son envie de danser le Walla. « Hé Walla eh mama eh, eh bamama ntangu yi fueni tatina, nabeno batata lunguidi ngati tasika zingoma zeto, ngadi tasika zingongui zeto za luta wa eh zingongui, zingongui, zingongui. Tatina walla dieto mama diasisa bankaka, eh Kimbwa kieto tata kiasisa bankaka ». En français, « Voici le Walla, madame ! Les dames, le temps est arrivé pour nous de danser, à vous aussi messieurs qui m'avaient écouté, le temps est arrivé afin que nous jouions nos cloches, pour que nous jouions nos cloches, nos cloches, nos cloches. Dansons notre Walla et notre Kimbwa légués par les ancêtres ».

Le Walla, en effet, fait partie des rythmes Kongo. Il faut, toutefois, noter que Nzongo Soul n'a jamais exploré le Walla comme base de sa musique. Il a seulement contribué à sa promotion. En revanche, il a exploité le Kimbwa, un autre rythme du folklore africain. Plusieurs artistes des deux rives du fleuve Congo se sont servis des rythmes rumba, dzebola et Kimbwa comme base de leurs musiques.

Dans cette belle œuvre musicale, on entend les percussions produites par Pierre Létchoumayen et Prosper Nkouri, l'un des héros dans l'ombre de la musique du Congo Brazzaville. La guitare basse, les coups de sifflet de Nzongo Soul, la guitare rythmique exécutée par Master Mwana Congo, la guitare solo assurée par Sammy Masàsamba et les cloches jouées par Eddy Gustave. Tous ces instruments confèrent à ce morceau l'identité d'afro funk. Il y a également dans ce tube deux blocages aux influences jazzy que Sammy Massamba effectue. Plusieurs chaînes de radio l'ont adopté comme jingle. Aujourd'hui encore, certaines radios continuent à l'utiliser.

« Mvaneno Nlele » est le premier album dans la carrière musicale de Nzongo Soul. Entamé en début des années 1970, son parcours fut jalonné du Prix RFI découvertes 1984 et du Prix TF1 de la meilleure présentation scénique la même année. Né le 3 mai 1955 à Brazzaville, Faustin Nzongo, alias Nzongo Soul, est mort le 10 janvier 2018 en France. Il a laissé des chansons qui font office de testament musical que la nouvelle génération se doit de consulter.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X