Congo-Brazzaville: Lire ou relire - « Les marécages de la paix » d'Abdourahmane Diallo

Publié aux Editions Salamata de Dakar, le recueil de poèmes s'inscrit sur les traces de plume de Senghor, plume qui prône la fraternité, la non-violence et l'humanisme.

Abdourahmane Diallo glane dans le passé les vestiges de valeurs humaines indispensables pour l'édification d'un monde où tous les hommes vivent harmonieusement, profitant de la richesse et de la noblesse de leurs différences. Le poète met surtout l'accent sur la richesse patrimoniale du Sénégal, à travers les danses, les chants populaires, la sagesse et la bravoure des ancêtres sénégalais qui ont marqué positivement la société.

« Diallo s'est sans doute nourri de la négritude et de la pensée du poète président Léopold Sédar Senghor qui disait dans une pensée célèbre : "Enracinement et ouverture", l'enracinement dans nos valeurs traditionnelles négro-africaines positives est le dernier rempart contre les effets pervers de la mondialisation que sont le déracinement et la crise identitaire », affirme Klomia François Bassene, le préfacier du livre.

« Paix » est le poème inaugural du recueil en levant le ton. L'heure est à la paix, la reconstruction des villages et la réhabilitation des maisons Casamance et partout. Le poète rappelle aussi dans un style élégiaque la tragédie de « Joola » du jeudi 26 septembre 2002. Le "Titanic sénégalais" ayant occasionné environ mille huit cent soixante-cinq morts et soixante-quatre rescapés.

Le jour nouveau que chante le poète pour exprimer l'espoir du peuple est celui de l'alternance à travers les votes, dans une ambiance fraternelle de joie partagée au-delà des divergences. Raison de plus d'atténuer l'hémorragie de l'émigration clandestine des jeunes africains vers l'Europe. Car comme le clame Diallo, « L'Europe a érigé des barbelés/ L'Occident a imposé des visas/ L'Occident a imposé des tests ADN/ (... ) C'est le crépuscule de l'émigration clandestine ».

L'obstacle à la paix, c'est également la pandémie du sida qu'on ne peut mieux combattre, selon le poète, que par l'abstinence et une conduite vertueuse. Dans cette lutte, la tradition est à revisiter, notamment par la pérennisation des cultures éducatives et égayantes du Bombolong et bien d'autres moyens de communication des valeurs.

Auteur de plusieurs ouvrages, Adbourahmane Diallo est né le 20 juin 1964 au Sénégal. Il a longtemps œuvré comme professeur de français au lycée dans son pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X