Ouganda: Des lieux de culte ont rouvert après avoir été fermés en raison de la deuxième vague de Covid-19

Kampala — Le président ougandais Yoweri Museveni a annoncé la réouverture des lieux de culte après une interruption de plus d'un an. En juin 2020, en effet, tous les lieux de culte du pays ont été fermés et interdits au public en raison de la forte augmentation des cas de Coronavirus.

Selon les informations publiées par la plateforme sociale Ugandan Catholics Online, Museveni a donné des instructions précises. "Limiter le nombre de fidèles en même temps à 200 au maximum, à condition que le lieu de culte puisse garantir un espacement physique de 2 mètres de part et d'autre et une ventilation adéquate, le respect total de toutes les règles prescrites, y compris le lavage des mains/l'utilisation de désinfectants à base d'alcool, le contrôle de la température et l'utilisation constante de masques faciaux par tous les fidèles, y compris la chorale et les célébrants."

Le Président a appelé les dirigeants catholiques à travailler avec le gouvernement pour mobiliser la population afin qu'elle se vaccine et suive toutes les autres mesures de contrôle. Au 22 septembre 2021, l'Ouganda comptait 123 502 cas confirmés de Covid19, 3135 décès et 340 admissions dans les hôpitaux, tant privés que publics."

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X