Algérie: La fermeture de l'espace aérien aux avions marocains est liée à des impératifs de sécurité nationale

Alger — La décision de fermeture immédiate de l'espace aérien algérien aux aéronefs civils et militaires marocains et immatriculés au Maroc est "dictée par des raisons impératives de sécurité nationale", a affirmé vendredi M. Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb arabe, dans une déclaration à l'agence de presse Reuters.

"Cette décision préventive est dictée par des raisons impératives de sécurité nationale, compte tenu de l'existence d'indices concordants et d'éléments probants sur la conception ainsi que sur la poursuite d'actions hostiles dirigées contre notre pays", a déclaré M. Belani.

Lire aussi: Belani dénonce "mensonges" et "manipulation" de l'ambassadeur du Maroc à Genève

L'Algérie a décidé la fermeture de son espace aérien à tous les aéronefs civils et militaires marocains ainsi qu'à ceux qui portent un numéro d'immatriculation marocain, à partir de mercredi dernier, et ce à l'issue de la réunion du Haut Conseil de sécurité présidée par le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X