Cote d'Ivoire: Campagne café-cacao 2021-2022 - Les planteurs plaident pour l'augmentation du prix du cacao

24 Septembre 2021

Le Syndicat agricole des producteurs individuels et coopératives de Côte d'Ivoire (Sapicoci) s'est prononcé à quelques jours de l'ouverture de la campagne agricole du café-cacao 2021-2022. Dans une déclaration en date du jeudi 23 septembre 2021, son président, Yao Kouamé Joseph, a fait un plaidoyer auprès des autorités ivoiriennes quant à la fixation d'un prix garanti bord champ à 900 FCFA le kilogramme du cacao.

Déclaration du SAPICOCI en prélude à l'ouverture de la campagne du café-cacao 2021 - 2022

Dans quelques jours, la campagne agricole du café-cacao 2021-2022 va s'ouvrir. Le président de la République, via le Gouvernement et le Conseil Café-Cacao (CCC), va à nouveau procéder à la fixation, le 1er octobre prochain, du prix de ces matières premières. C'est le lieu, à la veille de cette campagne, pour le Syndicat agricole des producteurs individuels et coopératives de Côte d'Ivoire (SAPICOCI), de faire un état des lieux de la situation actuelle du monde paysan en Côte d'Ivoire, et de traduire quelques doléances.

En effet, avant que soient rendus publics les nouveaux prix de nos produits, il importe que, nous, paysans, partagions quelques préoccupations avec nos dirigeants, avec à leur tête, le premier magistrat de notre pays, Son Excellence le Président de la République Alassane Ouattara, toujours à l'écoute de ses administrés. Comme chaque année, la date du 1er octobre est attendue avec beaucoup d'intérêt par les producteurs et le monde agricole ivoirien. Cette année, c'est avec beaucoup d'appréhension que le monde paysan prend rendez-vous avec ce moment au regard de la situation sanitaire mondiale qui a impacté négativement toutes les économies dans le monde.

Notre pays, la Côte d'Ivoire, n'a pas échappé à cette récession de son économie, eu égard aux contingences liées à la pandémie de la Covid-19, mais aussi aux efforts que le gouvernement continue de déployer pour juguler ce phénomène. Nos populations, dans leur grande majorité, subissent le coût de cette pandémie. C'est l'occasion pour nous, producteurs de la SAPICOCI, de saluer ces efforts entrepris par les dirigeants de notre pays, en particulier Son Excellence le Président de la République, Alassane Ouattara, pour toute la diligence qu'il accorde au milieu paysan.

Malgré les effets de la Covid-19 déjà ressentis en 2020, le Chef de l'Etat et son Gouvernement ont eu un regard très attentif à l'endroit du monde paysan en fixant le prix bord-champ du Cacao à 1000 F Cfa. Cette hausse a été un véritable soulagement pour les producteurs qui ont pu amortir ainsi le choc de la conjoncture sanitaire.

Pour la campagne qui débute cette année, la SAPICOCI mesure tous les efforts du gouvernement pour faire face à tous ses engagements et les défis énormes. Toutefois, la SAPICOCI voudrait compter une fois encore sur la magnanimité de Son Excellence Le Président de la République, pour soutenir le monde paysan. En effet, cette campagne d'octobre est la grande traite du paysan qui constitue 70% de nos recettes grâce auxquelles nous faisons face à nos problèmes essentiels (scolarisation de nos enfants, responsabilités familiales ...).

C'est pourquoi, à défaut d'avoir le jackpot de 2020, le SAPICOCI plaide pour la fixation d'un prix garantie bord champ de 2021-2022 à 900 F CFA le kilogramme du Cacao.Par ailleurs, cette année, le SAPICOCI souhaite que tout soit mis en œuvre pour que le prix bord champ fixé soit scrupuleusement respecté. Car, malgré les efforts du Conseil Café-Cacao, le prix bord-champ fixé n'a pas été respecté au cours de la campagne passée par des acheteurs véreux profitant de certaines difficultés au niveau des producteurs que nous sommes.

Ces difficultés se situent au niveau du reprofilage des pistes d'accès aux zones de production. Mais, elles concernent également l'accès au déchargement à l'usine pour défaut de certification de certaines de nos coopératives.

En raison de moyens limités, ce ne sont pas toutes les coopératives qui peuvent obtenir la certification. Aussi, pour éviter que le cacao soit bloqué au port, certains intermédiaires en profitent pour gruger les producteurs. Ces ponctions sur le prix fixé ont découragé beaucoup de producteurs qui ont gardé leurs productions sous leurs mains. Nous comptons cette année sur vous, notre Espoir, Monsieur le Président de la République, et votre Gouvernement, pour que des mesures soient prises afin de freiner ces élans qui concourent à appauvrir encore le brave paysan.

Par ailleurs, tout en saluant ses actions depuis sa nomination à la tête de notre département, le SAPICOCI exhorte le ministre de l'Agriculture à effectuer des visites dans les régions de production éloignées pour toucher les réels problèmes des producteurs.

Le SAPICICO ne saurait terminer sans faire une mention spéciale à la réhabilitation de la côtière dont le Premier ministre, Patrick Achi, a procédé à la pause de la première pierre le samedi 18 septembre dernier. Le SAPICOCI espère que cette fois sera la bonne afin de désenclaver la ville de San Pedro, le premier port mondial du cacao.

Au nom de tout le monde paysan, le SAPICOCI voudrait terminer en saluant tous les acteurs politiques, avec à leur tête Son Excellence le Président de la République, Alassane Ouattara, pour la dynamique de décrispation et le vent de réconciliation qui souffle sur notre cher pays, la Côte d'Ivoire.

Fait à San-Pedro, le 23 Septembre 2021

Pour le SAPICOCI

Le Président

YAO Kouamé Joseph

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X