Afrique: Le Lesotho plaide pour l'autodétermination du peuple sahraoui

NEW YORK (NATIONS UNIES) - Le Lesotho a regretté jeudi que le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination ne soit toujours pas garanti.

"Il est regrettable que le (problème du) déni persistant du droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination ne soit toujours pas résolu", a indiqué jeudi le Premier ministre du Lusotho, Moeketsi Majoro, lors de la 76e session de l'Assemblée générale (AG) de l'ONU.

"Le peuple du Sahara occidental aspire à la paix, à la liberté et à l'obtention du droit de déterminer son propre destin", a-t-il ajouté.

"Depuis de nombreuses années, les efforts de l'ONU pour faciliter la transition vers l'indépendance (du Sahara occidental) n'ont donné aucun résultat concret", a-t-il déploré.

Il a rappelé, en outre, que le Lesotho attend "avec intérêt la conclusion du processus au Sahara occidental afin que le peuple de ce pays puisse librement déterminer son propre avenir".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X