Afrique Centrale: UMAC/PREF-CEMAC - Le Gabon présent à la réunion de Douala

24 Septembre 2021

Douala, le 24 septembre 2021 - Le ministre de l'Économie et de la Relance, Mme Nicole Jeanine Lydie ROBOTY épse MBOU, a pris part à la réunion ordinaire du Comité ministériel de l'Union monétaire de l'Afrique centrale (UMAC) et à la Session extraordinaire ministériel du comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières PREF-CEMAC tenues dans les locaux de la Banque des États d'Afrique centrale (BEAC) à Douala (Cameroun).

Ces réunions trimestrielles des ministres des Finances de la Communauté économique et monétaire des États de l'Afrique centrale (CEMAC) ont été l'occasion de faire le point sur la conjoncture économique et financière de la zone, notamment l'Etat des lieux à fin juin 2021.

S'agissant de la rencontre PREF-CEMAC en particulier, il s'est agi d'identifier les voies et moyens pour conduire efficacement les plans de riposte post-covid des pays membres.

Rappelons que le Gabon et le Cameroun sont les seuls États de la CEMAC à avoir conclu un accord de 2ème génération avec le Fonds monétaire international (FMI) à ce jour. Concernant le cas du Gabon, l'accord triennal avec le FMI vise à assurer la mise en œuvre efficace du PAT, décidée par les plus hautes autorités du pays, en tête desquelles le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Ali BONGO ONDIMBA.

Ledit plan ambitionne de renouer avec une croissance positive, à accélérer le développement des nouveaux moteurs de croissance (agriculture, filières bois, mines...) et à repenser le modèle social du Gabon en vue de le renforcer au bénéfice de la population.

A l'instar des autres États de la sous-région, le Gabon a connu une récession de l'ordre de -1,8 % en 2020. Pour 2021, les prévisions du ministère de l'Économie tablent sur une reprise de la croissance estimée à 1,5% ; soit plus (+) 3 points en gain.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X