Tchad: Mahamat Idriss Déby nomme le parlement de transition, le CNT

Entrée principale de l'Assemblée nationale tchadienne, quartier Ardebe à Ndjamena

Le Conseil national de transition, le parlement provisoire, a été nommé ce vendredi 24 septembre par un décret du chef de l'Etat, Mahamat Idriss Déby. Composé de 93 membres, dont un tiers de femmes, on y retrouve des anciens parlementaires, des politico-militaires, des membres de la société civile.

Le suspense a été maintenu jusqu'au bout. Alors que la publication de la liste des membres était annoncée depuis quelques jours, c'est en fin de journée ce vendredi que les intentions du Conseil militaire de transition ont été confirmées à travers un message aux parlementaires lu par Haroun Kabadi le président de l'Assemblée nationale, maintenue à titre intérimaire depuis le mois d'avril.

« La nation vous remercie d'avoir assuré la continuité du travail parlementaire », a indiqué Mahamat Idriss Déby dans son message.

Sur la liste du parlement provisoire, lu sur les antennes des médias publics par le porte-parole de la junte, le général Azem Bermandoa, on retrouve des membres de l'ancien Parlement, comme Haroun Kabadi, Romadoungar Félix, dernier chef de l'opposition parlementaire sous Idriss Déby Itno ou encore l'ancien Premier ministre Kassiré Coumakoye.

On retrouve aussi parmi les nouveaux parlementaires des anciens candidats à la présidentielle d'avril 2021 comme Benzoune Bongoro Theophile et Alladoum Djarma Baltazar. Mais aucun membre de la plateforme Wakit Tama, qui conteste toujours le pouvoir actuel.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X