Guinée: Le FNDC publie la liste d'une centaine de responsables ayant soutenu le 3e mandat

Les concertations entre la junte du CNRD et les forces vives de la nation sont actuellement à l'arrêt. Les dernières se sont tenues jeudi au palais du Peuple, et la junte n'a pas encore officiellement annoncé la fin des discussions. Les organisations de la société civile, réunies au sein du Front national de défense de la Constitution, en ont profité ce vendredi pour dévoiler une liste ďune centaine de hauts responsables qui auraient activement soutenu le 3e mandat contesté d'Alpha Condé.

C'est la première conférence de presse du FNDC depuis le retour d'exil de ses principaux meneurs il y a une semaine. Sekou Koundouno, responsable de la planification et stratégie, égrène les noms de 92 membres du gouvernement, du Parlement, d'institutions, du corps judiciaire et des forces armées, et présentés comme les promoteurs actifs du troisième mandat décrié de l'ex-président Alpha Condé.

Selon le responsable des opérations du FNDC Ibrahim Diallo, cette liste est le fruit d'un minutieux travail d'observation : « Nous avons mis en place un système de monitoring qui avait pour travail de faire de la veille sur les discours, les contributions, les actes posés allant dans le sens d'accompagner le troisième mandat. Nos avocats disposent des copies de ces documents. »

Une première liste avait déjà été éditée l'an dernier, sur laquelle figurait le lieutenant-colonel Mamadi Doumbouya, actuel président de la transition. Dans ce nouveau document, le FNDC a retiré son nom, car il s'est rangé du côté du peuple, selon Ibrahim Diallo.

Quand nous avons commencé ce combat, nous avons lancé un appel à toutes les forces du pays, pour qu'on puisse ensemble sauver le pays en luttant contre le troisième mandat. L'armée, à travers le colonel Doumbouya et ses collègues, a répondu à cet appel pour se ranger derrière les aspirations du peuple de Guinée.

Le FNDC précise que cette liste est encore provisoire, et devrait s'allonger dans les prochains jours. Une liste que le FNDC compte transmettre à la justice à des fins de poursuites.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X