Congo-Brazzaville: Coopération - L'ambassadeur Ma Fulin salue le développement des relations sino-congolaises

Dans son discours publié le 24 septembre, à l'orée de la commémoration du 72e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, l'ambassadeur Ma Fulin, en poste au Congo, s'est dit satisfait du renforcement des liens d'amitié et de coopération entre les deux pays.

En cette période marquée par la covid-19, le diplomate chinois, Ma Fulin, a souligné la solidarité dont la Chine et le Congo font montre depuis l'apparition de cette maladie, avec, en toile de fond, l'octroi de plusieurs lots de vaccins chinois.

« Ayant résisté aux épreuves des aléas internationaux, les liens d'amitié unissant la Chine et le Congo se sont avérés encore plus solides. Cette année, face à la récurrence de vagues de la pandémie de la covid-19 et à une reprise économique anémique sur l'échelle mondiale, les deux pays font preuve de solidarité en maintenant un bon élan de développement de leur coopération », a indiqué l'ambassadeur de Chine au Congo.

« Récemment, le président Xi Jinping a annoncé, lors du 13e Sommet des BRICS, qu'en plus du don de cent millions de dollars américains à la facilité Covax, la Chine fera, dans le courant de l'année, un autre don de cent millions de doses de vaccins aux pays en développement y compris le Congo », a assuré le diplomate chinois.

Parlant du volume global des échanges commerciaux bilatéraux, Ma Fulin a fait savoir qu'au premier semestre 2021, il a atteint 2,669 milliards de dollars, soit une augmentation de 42,8%. L'inauguration à Brazzaville du nouveau siège du Parlement congolais, financé par le gouvernement chinois; l'achèvement en cours de certains projets « emblématiques » comme le Centre commercial de Brazzaville (Tours jumelles) ainsi que le démarrage bientôt du centre de maintenance des aéronefs ne sont pas passés sous silence.

L'entretien téléphonique, en juin dernier, entre le président chinois, Xi Jinping, et son homologue congolais, Denis Sassou N'Guesso, souligne, a dit l'ambassadeur, « l'orientation pour le développement du partenariat de coopération stratégique global sino-congolais ».

La quatrième session de l'exposition internationale d'importation de la Chine, prévue en novembre prochain, à la quelle le Congo prendra part, sera une occasion « d'approfondir davantage la coopération commerciale entre les deux pays », a-t-il précisé.

Soixante-douze ans d'édification

En cette année marquant aussi le centième anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois (PCC), l'ambassadeur a rappelé, dans son message, des exploits réalisés sous la direction de ce parti, et a dressé le tableau des succès obtenus par la Chine durant cette période.

« Ces exploits ont radicalement modifié l'orientation et le processus de développement de la nation chinoise après l'époque moderne, l'avenir et le destin des Chinois et de la nation chinoise, ainsi que la configuration et la direction du développement mondial », a déclaré le diplomate.

La Chine est donc devenue, selon lui, la deuxième économie du monde, « en créant un miracle de développement économique rapide . Fidèle à la pensée de développement centré sur le peuple, le PCC s'en tient à mettre l'intérêt du peuple en premier lieu, à améliorer le bien-être du peuple par le développement, à gouverner le pays en vertu de la loi, à développer la démocratie populaire dans tout processus et à sauvegarder l'équité et la justice sociale. La Chine a ainsi créé un miracle de stabilité sociale à long terme».

A l'occasion du double anniversaire, l'ambassadeur a adressé ses « vives félicitations à tous les compatriotes chinois vivant au Congo », et exprimé ses « sincères remerciements aux amis congolais de tous les horizons qui ont toujours eu à cœur le développement de la Chine et la promotion de l'amitié sino-congolaise ».

Le 1er octobre 1949, en effet, Mao Tsé-toung annonçait l'instauration de la République populaire de Chine. En 72 ans, la Chine a fait du chemin, au point de s'imposer comme la deuxième puissance mondiale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X