Madagascar: EISA - Appui aux conseillers techniques d'un parlementaire

L'EISA apporte, depuis septembre 2014, un appui technique spécifique au Parlement Malagasy

Dans le cadre du projet « Africa Democracy Strengthening IV » ou ADS IV, financé par l'Agence Suédoise de Coopération au Développement International (Sida), l'Institut Électoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) apporte, depuis septembre 2014, un appui technique spécifique au Parlement Malagasy.

Ce projet a pour objectif de contribuer au renforcement du processus de démocratisation à Madagascar à travers la promotion d'une action parlementaire efficace et effective et une meilleure participation des femmes aux affaires publiques. Depuis 2016, EISA a mis en œuvre une série d'activités visant à accompagner les sénateurs et leurs collaborateurs dans l'exercice de leur mandat et à leur permettre d'exercer efficacement et effectivement leurs fonctions d'élus. Avec la mise en place d'une nouvelle législature en janvier 2021 et après consultation auprès du Sénat, un atelier d'orientation est prévu les 23 et 24 septembre 2021 à l'endroit des conseillers techniques des sénateurs. En effet, ces conseillers occupent un rôle stratégique dans le travail parlementaire du fait de leurs attributions.

Logique d'appui. L'objectif de cet atelier est d'expliciter le rôle et les responsabilités qui leur incombent en tant que conseillers techniques d'un parlementaire afin qu'ils soient opérationnels ; effectifs et efficaces. Cet atelier est également essentiel dans une logique d'appui aux sénateurs qui doivent pouvoir se reposer sur des collaborateurs efficaces pour mener à bien leur mandat. En effet, les conseillers techniques se doivent d'être des personnes ressources multidisciplinaires facilitant ainsi les travaux réalisés par ces parlementaires. Ces personnes ressources à la disposition des parlementaires n'assurent pas uniquement l'assistance administrative mais seront également au cœur des recherches, des études et de l'élaboration ou l'amendement de lois.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X