Cote d'Ivoire: Couverture maladie universelle - Voici le processus de l'utilisation de la carte

24 Septembre 2021

Malgré la sensibilisation faite pendant plus de cinq (5) ans, des populations traînent encore les pas quant à l'enrôlement pour l'obtention de la carte de la Couverture maladie universelle (Cmu). Aussi, nombreuses sont celles qui ont été enrôlées, mais ignorent encore le processus d'utilisation de la carte Cmu.

Consciente de l'importance de son rôle à jouer dans le quotidien des populations ivoiriennes, la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) mène chaque jour des actions pour emmener les populations à l'enrôlement massif. Mieux, elle ne ménage aucun effort pour expliquer le processus de fonctionnement de la carte. Ce fut le cas, lors du séminaire dédié aux journalistes, le vendredi 24 septembre 2021, à Abidjan-Plateau.

À cet atelier de formation, l'on a indiqué que toute personne possédant une carte Cmu doit être à jour de ses cotisations afin de bénéficier des soins. À ce niveau, les paiements se font via les réseaux mobiles, aux caisses des banques populaires et aussi à travers l'application YUP... Lorsqu'un individu se sent malade, il devra se rendre à l'hôpital muni de sa carte Cmu qu'il présentera aux agents de la Cnam (postés au sein du centre de santé) pour vérification.

Ces agents lui donneront les instructions à suivre afin d'être rapidement pris en charge. Apportant plus de détails, Dr Coulibaly Oumar, le formateur du jour, a indiqué que le patient doit dans un premier temps se rendre dans les centres de santé et dispensaires ruraux ou les Formations sanitaires et centres de santé urbains. Ensuite si la santé du patient le nécessite, le médecin ou l'infirmier le référa dans un hôpital général ou un Centre hospitalier régional (Chr). En dernier recours, le médecin orientera le patient vers un Centre hospitalier universitaire (Chu) si l'état de santé nécessite des soins plus poussés.

Poursuivant, il a ajouté que pour les cas d'urgence et les spécialités telles que la pédiatrie, la gynécologie, la dentisterie et l'ophtalmologie, le patient peut se rendre directement dans un hôpital général ou un Chr. Toutefois, les assurés résidant dans les villes où il n'existe pas de Chr peuvent se référer aux centres de santé communautaires ou au Chu.

Faisant le point de la Cmu en Côte d'Ivoire, Mme Koné Karidja Bamba, directrice affiliation à la Cnam, a révélé que 3 165 273 personnes ont été enrôlées, 3 048 485 personnes ont été immatriculées et 2 959 759 cartes ont été produites. Avant d'indiquer que 2 066 800 cartes ont été distribuées sur les 2 959 759 produites, soit un taux de distribution de 70%. « Cependant, 900 000 cartes sont encore disponibles sur les sites », a-t-elle déploré.

Selon elle, toutes les cartes ayant fait l'objet de dépôt auprès des entreprises et administrations ne sont pas remises à leurs bénéficiaires. C'est pourquoi des actions sont en cours pour la récupération de ces cartes qui seront remises sur les sites d'enrôlement.

La directrice affiliation à la Cnam a invité les populations à aller sur le site : info@ipscnam.ci ou d'appeler le numéro vert de la Cnam 80 00 09 00 pour plus d'information. Terminant ses propos, elle a invité les populations non encore enrôlées à se rendre dans les centres dédiés.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X