Afrique: Au Maroc, la découverte pleine de promesses d'outils de couture préhistoriques

Une équipe internationale d'archéologues a découvert au Maroc des outils de couture en os préhistoriques, qui pourraient permettre de comprendre les origines des comportements modernes chez l'Homo sapiens.

Si des outils en os plus anciens ont déjà été identifiés dans le monde, c'est la première fois que des outils osseux, aussi vieux, ayant servi à confectionner des vêtements, sont découverts. Les chercheurs en ont trouvés une soixantaine. Ils étaient dans la grotte des Contrebandiers, près de Rabat, depuis 120 000 ans.

Selon une étude de la revue américaine iScience, ces os ont été travaillés et façonnés pour des tâches spécifiques. Ils servaient à travailler le cuir ou encore la fourrure.

Une découverte archéologique majeure

Une telle découverte est majeure pour les chercheurs : elle pourrait donner des pistes de réponse pour mieux comprendre les origines des comportements modernes des Homo sapiens. À savoir, ce qui nous distingue de l'Homme préhistorique.

La pêche, l'inhumation ou les rituels autour des morts en font partie. « La couture est un comportement qui a été perpétué depuis ces temps-là. D'ailleurs, les outils découverts dans la grotte ont servi pendant 30 000 ans, ce qui prouverait l'émergence de la mémoire collective », a expliqué jeudi à l'Agence France-Presse Abdeljalil El Hajraoui, un archéologue marocain ayant participé aux recherches.

Une suite prometteuse

Deux éléments trouvés dans la grotte des Contrebandiers laissent les chercheurs optimistes : le degré de spécialisation des outils trouvés et la découverte de parures en coquillages. Les archéologues espèrent donc retrouver des exemples similaires, mais encore plus anciens dans cette même grotte près de la capitale marocaine. La suite semble être prometteuse.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X