Congo-Brazzaville: Postes et télécommunications - Le personnel vacciné contre la Covid-19

Le ministère des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique a vacciné, le 23 septembre à Brazzaville, des agents et cadres de son département. Une initiative visant à atteindre le plus grand nombre de personnes dans le cadre de l'immunité collective.

« Il faut se protéger soit même et aussi protéger les autres. La pandémie à coronavirus fait des ravages dans le monde entier et le Congo n'est pas épargné par cette catastrophe. Lors de la dernière réunion de la coordination nationale de gestion de la pandémie à coronavirus covid-19, il ressort que l'accès dans les administrations pour tous les agents et les usagers nécessitera sous peu la présentation du certificat de vaccination. Cela va de soi dans les mairies, banques, régies financières, postes et caisses de retraites. Des mesures qui, selon le gouvernement, permettront au pays d'atteindre 30% de la couverture vaccinale à fin décembre 2021 et 30% en juillet 2022 », a indiqué Léon juste Ibombo, ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique.

Pour lui, la vaccination des agents et cadres de son département assurera la protection de tous, à savoir les proches, les familles et collaborateurs. « Dans l'exercice de mes fonctions, je suis en contact avec plusieurs personnes, la meilleure façon pour nous de lutter contre cette pandémie c'est la vaccination. Actuellement, nous faisons face à des mesures barrières qui nous empêchent de vivre normalement. Si la population se vaccine à hauteur de 60%, cela nous permettra d'avoir cette immunité collective et de lever demain ces barrières édictées », a fait savoir le ministre.

Rock Popossi, directeur de la Coopération et de la formation au sein de ce ministère, jusque-là dubitatif à l'idée de se vacciner, a finalement emboîté le pas. Il a, par ailleurs, invité ses collègues à effectuer ce geste qui protégera tout un chacun. « En me vaccinant, mon entourage et moi sommes automatiquement protégés. Je suis satisfait car j'ai accompli mon devoir de citoyen », s'est-il réjoui. Et Jean Oriel Ondongo, agent de ce ministère, de renchérir : « La maladie est là, je viens de me faire vacciner et je demande à tous ceux qui hésitent de faire autant pour la protection de tous » .

Notons que la vaccination interne lancée par le ministère des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique se poursuivra jusqu'au 27 septembre.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X