Congo-Brazzaville: Vulgarisation de la Pnat - Les chefs coutumiers du Bas-Uele s'impliquent dans la sensibilisation

Les autorités traditionnelles de la province du Bas-Uele veulent apporter leur appui à la réussite de la campagne de vulgarisation de la Politique nationale de l'aménagement du territoire (Pnat) et du programme Revite (Repensons à nos villes, villages et territoires) lancé récemment à Buta, chef-lieu de ladite province, par le ministre d'État, ministre de l'Aménagement du territoire, Me Guy Loando Mboyo. Elles l'ont fait savoir au cours d'une audience que le patron de l'Aménagement du territoire leur a accordée le 23 septembre, à son cabinet de travail.

La délégation conduite par la sénatrice Carole Agito, élue du Bas-Uélé et questeur du Sénat, a saisi l'occasion pour soumettre à Me Guy Loando Mboyo leurs desiderata surtout en ce qui concerne la gestion, l'utilisation et l'affectation de l'espace physique dans leur province. "Nous sommes venus rencontrer le ministre d'État, ministre de l'Aménagement du territoire pour remercier, à travers lui, le chef de l'État, qui a porté son choix sur lui en le nommant à la tête du ministère de l'Aménagement du territoire. Et ensuite, lui soumettre quelques préoccupations de la province...", a déclaré le représentant national des chefs coutumiers et chef du secteur du Bas-Uele, Marcel Zuma Anibie, au sortir de l'audience.

Au nom de la délégation, il a salué l'intérêt que le ministre a accordé à cet échange en leur promettant de s'engager personnellement pour répondre à leurs préoccupations. "Le ministre nous a suivis avec beaucoup d'intérêt et nous a promis de s'impliquer dans un futur proche pour que la province puisse recouvrer sa place en ce qui concerne l'Aménagement du territoire", a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X