Algérie: Importations pour la revente en l'état - Mise à jour de la nomenclature

Alger — Le ministère du Commerce et de la promotion des exportations à mis à jour la nomenclature des activités d'importation pour la revente en l'état ayant conduit à l'extension du nombre des codes d'activités de 227 à 273, a-t-il indiqué dans un communiqué, appelant les opérateurs économiques à se conformer à la nouvelle réglementation en la matière.

"Le ministère du Commerce et de la promotion des exportations informe l'ensemble des opérateurs économiques exerçant des activités liées au secteur de l'importation pour la revente en l'état qu'il a été procédé à la mise à jour de la nomenclature des activités économiques de ce secteur en réponse aux requêtes des professionnels activant dans ce domaine", a précisé la même source.

A cet effet, explique le ministère, "il a été procédé à l'adjonction de deux sous-groupes, ce qui a conduit à l'extension du nombre des codes d'activité de 227 à 273 dans différents secteurs, notamment pour les secteurs de l'agriculture, de la pêche, de l'hydraulique, du bâtiment, des travaux publics, de la santé et de l'industrie pharmaceutique".

Il a également informé que ses services, ainsi que les services centraux et décentralisés du Centre national du registre du commerce, implantés au niveau des 58 wilayas, "sont à la disposition des opérateurs économiques pour de plus amples informations".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X