Algérie: Le développement inclusif et durable, en tête des préoccupations des pouvoirs publics

Alger — Le développement inclusif et durable, particulièrement au niveau local, est en tête des préoccupations des pouvoirs publics en vue de créer un équilibre entre les wilayas et subvenir aux besoins des citoyens, a affirmé, samedi, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane.

Lors de son intervention à la rencontre Gouvernement-walis au Palais des nations (Club des pins), M. Benabderrahmane a précisé que "la question du développement local durable et inclusif est en tête des préoccupations des pouvoirs publics, notamment s'agissant de son aspect relatif à la réduction des inégalités inter-régions et la préservation de la cohésion sociale".

L'analyse de certains indicateurs ayant trait à la ressource humaine, au taux de scolarisation, les infrastructures, la santé, le taux de couverture en électricité, le chômage, le déséquilibre entre les régions en matière de développement et les zones d'ombre, fait ressortir que les investissements publics, en l'absence d'une vision pour le développement des wilayas, ont été infructueux donnant lieu ainsi à une concentration des activités, une insuffisance des ressources locales et un manque de motivation, a ajouté le Premier ministre.

A ce titre, il importe pour les autorités locales de promouvoir les régions rurales pour faire cesser l'exode rural, d'orienter les efforts de l'Etat vers les communes mal loties et d'encourager les collectivités locales à être autosuffisantes.

Mettant en avant les efforts de l'Etat dans plusieurs wilayas et communes dans la continuité des aides étatiques, le Premier ministre a évoqué les autorisations de programme d'investissement d'une valeur de plus de 18.000 milliards de dinars au cours de la dernière décennie, dont 6.882,72 milliards de dinars destinés aux wilayas, soit 36,7% du programme d'investissement public de l'Etat.

Les programmes de développement communal ont atteint 877,84 milliards de dinars, soit 12,8% du total de l'enveloppe financière au profit des wilayas, a-t-il fait savoir, soulignant que ces programmes et projets avaient permis d'atteindre des résultats positifs en termes d'amélioration du cadre de vie, de réduction des inégalités, mais aussi d'emploi.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X