Angola: Le registre électoral non officiel dans les zones reculées sera soutenu par le transport aérien

Lubango — Le registre électoral non officiel atteindra les endroits les plus reculés du pays avec l'aide de l'Armée de l'air nationale et des Forces armées angolaises, a révélé ce samedi, à Lubango, dans la province de Huíla, le ministre de l'Administration du territoire, Marcy Lopes.

L'information a été donnée à la fin de sa visite de deux jours à Huíla, affirmant qu'il s'agissait d'hélicoptères et des camions déjà disponibles.

"Nous allons le faire simultanément avec les équipes de la Justice dans les endroits où il n'y a pas de services permanents de délivrance de la carte d'identité", a déclaré le ministre.

L'Angola compte actuellement 84 Guichets uniques d'assistance au public en service, 256 autres devraient être disponibles en octobre et 256 en novembre, pour un total de 596 guichets.

La prévision du ministère de l'Administration du territoire (MAT) est de mettre à jour les données de 12 millions d'électeurs, y compris les Angolais de l'étranger.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X