Algérie: Reprise progressive des dourous, maintien de la fermeture provisoire des salles d'ablution

Alger — La Commission ministérielle de la Fatwa a décidé, samedi dans le cadre de la coordination avec le comité scientifique de suivi de l'évolution du coronavirus, de la reprise progressive des dourous (cours religieux) tout en maintenant les salles d'ablution provisoirement fermées.

Dans le cadre de l'amélioration de la situation épidémiologique et compte tenu du respect des gestes barrières par les fidèles de la mosquée, il a été décidé, à l'issue d'une réunion tenue avec le Pr. Djamel Fourar, de reprendre graduellement les dourous au niveau des mosquées y compris ceux du vendredi, indique un communiqué de la Commission.

Et de préciser qu'il est possible de faire appel, durant les dourous du vendredi, à des experts et des spécialistes, notamment des médecins, pour prononcer un discours exhortatif de 10 minutes.

De même qu'il a été décidé de reprendre les dourous habituels avant la prière de El-Icha (le soir), les lundis et jeudis, dans le respect des consignes sanitaires, à dispenser 10 minutes avant l'appel à la prière et 5 minutes après.

Les Imams et prêcheurs sont vivement invités à rappeler les mesures de prévention et sensibiliser les fidèles de la mosquée à l'importance de se faire vacciner, indique le communiqué de la Commission de la Fatwa.

Les livres du Saint Coran, à nouveau sur les étagères, seront accessibles avant et après utilisation du désinfectant, en application de l'adage "mieux vaut prévenir que guérir", selon la commission qui a décidé également du retour des meilleurs élèves aux bancs des halaqat dans le strict respect des gestes barrières.

Le communique relève, tout de même, la reprise du travail et de l'enseignement au sein des écoles coraniques et des instituts de formation des Imams, et rappelle la continuité de la campagne de vaccination des Imams, Mourchidate, instituteurs, responsables de mosquées et l'ensemble des employés du secteur des Affaires religieuses.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X