Cameroun-Italie - C'est du concret

Le Cameroun et l'Italie entretiennent des relations étroites et empreintes de cordialité depuis 1962, année de la présentation des lettres de créance du premier ambassadeur de la République italienne au Cameroun.

Au plan diplomatique, les officiels camerounais, en tête desquels le président de la République, Paul Biya, ont régulièrement effectué des visites en Italie, tandis qu'en face, on réalisait le chemin inverse. Ces contacts récurrents se sont avérés à chaque fois fructueux. En témoigne la visite d'Etat de quatre jours au Cameroun du président italien Sergio Mattarella en mars 2016.

Après un entretien au sommet de plus d'une heure avec le président Paul Biya, les deux pays ont signé cinq nouveaux accords de coopération : exemption des visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de services, coopération culturelle, scientifique et technique, utilisation des ressources issues de l'annulation de la dette du Cameroun par l'Italie, protocole d'accord entre l'Université de Padoue d'Italie et l'Ecole nationale supérieure des Travaux publics, mémorandum d'entente entre le ministère de l'Habitat et du Développement urbain et l'Université de Padoue d'Italie pour la promotion de l'urbanisme durable au Cameroun.

Au plan économique, l'Italie est l'une des premières destinations des produits camerounais (pétrole, bois, aluminium, café, caoutchouc, fruits, etc.). Le Cameroun, à son tour, importe des machines et appareils divers, des matières plastiques, des produits céramiques, des ouvrages en fonte, du fer et de l'acier, du papier et des cartons, des véhicules automobiles et des tracteurs, des meubles et du mobilier médical.

Une centaine d'entreprises italiennes sont par ailleurs installées au Cameroun où elles exercent dans l'exploitation forestière et la transformation du bois, du transport maritime, du bâtiment et des travaux publics et des chaines alimentaires. L'Italie a, du reste, souvent appuyé le Cameroun dans la réalisation de divers projets d'infrastructures, à travers l'octroi de financements. La santé, l'éducation, la culture, la sécurité et l'humanitaire sont d'autres secteurs où cette coopération se déploie.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X