Algérie: Eau - Un procédé innovant de filtration décroche le prix du meilleur projet de recherche

Alger — Le prix du meilleur projet de recherche dans le secteur des Ressources en eau a été attribué lundi à Alger à un procédé innovant qui consiste à filtrer l'eau usée au profit de l'agriculture et à produire du biocarburant à partir de déchets agricoles.

Le concours national du meilleur projet de recherche a été organisé par l'Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (AGIRE), en partenariat avec l'Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET), sous le thème : "La recherche scientifique au service de l'eau".

"Ce procédé permet d'éliminer les polluants dans les eaux d'irrigation afin de créer des cultures plus sûres, exemptes de micro-contamination", a expliqué Mme Kerboua lors de la cérémonie de remise de prix, tenue en marge de la 16ème édition du Salon international des équipements, des technologies et des services de l'eau "SIEE Pollutec" (27-30 septembre).

Selon elle, le nouveau procédé permet de réduire de 40 % les émissions de carbone liées à la décomposition naturelle des déchets organiques en les transformant en biocarburant.

Le deuxième prix a été décroché par un projet consistant à récupérer la vapeur d'eau perdue au niveau des stations de dessalement d'eau de mer grâce à l'énergie géothermique. Ce projet a été présenté par le laboratoire d'exploitation et de valorisation des ressources sahariennes de l'université d'El Oued.

Le troisième prix a été attribué à un projet de traitement par micro-algues des effluents des industries laitières, permettant de produire de la biomasse algale ainsi que des sous-produits réutilisables dans différentes industries. Le projet a été présenté par le département Génie de l'environnement de l'université de Constantine 3.

Pour rappel, la 3ème édition du concours a été lancée en juillet dernier.

Le concours a été ouvert à tous les porteurs de projet issus des établissement de recherche tels que les centres de recherche, les universités et les laboratoires, dont le projet était assez mature et portait sur le domaine des Ressources en eau, notamment sur l'irrigation, l'eau potable, l'eau de l'industrie, la réutilisation et l'assainissement.

Plus de 100 exposants participent au salon SIEE Pollutec, selon ses organisateurs qui s'attendent à plus de 6.000 visiteurs professionnels, décideurs et prescripteurs.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X