Madagascar: Ivato - Meurtre et incendie criminel

Une tentative de vol suivie de meurtre a été constatée à Antsambilo Ivato, vendredi soir. Un éleveur est mort poignardé et deux maisons incendiées.

CRIME affreux. Un éleveur à la retraite, âgé d'une soixantaine d'années a trouvé la mort. Le défunt habitait à Antsambilo, de la commune d'Ivato. Après avoir été la cible de voleurs, il a été tué d'un coup de couteau. Cette scène de violence s'est produite vendredi soir. La victime vivait seule.

D'emblée conduit à l'hôpital après l'agression, le père de famille a rendu son dernier souffle dès son arrivée au service des urgences. Ses bourreaux seraient déjà identifiés. Le mobile de l'acte repose sur une tentative de vol d'animaux d'élevage. Selon les informations recueillies, les malfaiteurs avaient planifié de dérober dix porcs qui se trouvaient dans un enclos.

Usant de subterfuge, les voleurs ont emmené le sexagénaire boire de l'alcool dans un bistrot vendredi-là pour qu'ils puissent ensuite le dépouiller facilement de ses biens. « C'est avant de mourir qu'il a soupiré : ils m'ont donc piégé », confie un membre de famille de la victime. Malgré l'âge qui pèse, la victime a tant bien que mal essayé de tenir tête aux assaillants.

Poignardé

Poignardé à la gorge, il plongeait aussitôt dans le coma. Assurant connaître l'auteur du crime. Le même interlocuteur indique que celui-ci serait un boucher. En saisissant la balle au bond, il indique que cela se lit à travers le mode opératoire des assaillants. De visu, les personnes mouillées dans cette affaire voulaient s'emparer des animaux d'élevage en question pour vendre sur des étals de boucherie ou auprès de potentiels preneurs sur pied.

Au moment des faits, des personnes en proie à une grande agitation ont réveillé l'entourage pour demander de l'aide. Les habitants sont rapidement sortis pour voir ce qui se passait. Des coups de sifflet ont du coup résonné dans tout le quartier. Les bandits ont joué au chat et à la souris avec les poursuivants. Ils n'ont pas pu dévaliser la porcherie, malgré la tentative. Furieux, ils ont finalement incendié la maison du voisin qui s'est engagé à conduire leur victime à l'hôpital mais celle ci n'a pas survécu.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X