Afrique Centrale: Douala - Les communicateurs de la CEEAC à l'école du "One health"

28 Septembre 2021

Plusieurs journalistes et communicateurs de l'Afrique centrale ont pris part à l'atelier sous-régional sur le renforcement des capacités des membres du Réseau des Radios Communautaires (ReRac) et du Réseau des Communicateurs pour l'environnement et l'information en Afrique Centrale (RECEIAC) relatif au concept" One Health" autrement « Santé humaine, santé animale et santé environnementale », une seule santé. Un rendez-vous du donner et du recevoir qui a eu lieu à Douala au Cameroun avec l'appui de la Commission des Forêts d'Afrique Centrale(Comifac) et de la Coopération allemande à travers le Projet GIZ .

Une seule santé pour l'homme, l'animal et l'environnement, un défi contre la propagation des maladies transmises des animaux aux humains(zoonoses) a été au coeur de l'atelier sous-régional. Les membres du (RECEIAC)) et ceux du ReRaC ont pris connaissance des réalités de la santé environnementale , humaine et animale.

Plus de 60% des maladies qui attaquent l'homme sont d'origine animale et environnementale, affirment les spécialistes. Pour inverser cette tendance, les stratégies et comportements à adopter en vue d'éviter la transmission et la propagation de ces maladies appélées zoonoses, sont au cœur des échanges entre les professionnels des médias et les experts en santé humaine, environnementale et animale.

« L'objet de cet atelier est de renforcer les capacités des professionnels des médias sur cette problématique assez nouvelle, pour qu'ils soient en mesures de mieux communiquer auprès des communautés. Et, aider les Etats membres de la COMIFAC à prendre des politiques permettant de mettre en œuvre ce concept au niveau de la Sous-région », fait savoir Elisabeth Betsi Dibongué, Administrateur Principal de Santé Publique et Expert en Gestion des Urgences.

Pour sa part, Léa Bifane, Journaliste à Gabon Première, estime que "La vulgarisation de ce concept appelle à une meilleure implication des hommes de médias afin de mieux faire passer le message auprès des communautés locales".

L'organisation de cet atelier pour la santé environnementale, humaine et animale est appréciée à sa juste valeur par des hommes et femmes des médias. Alfred Ntumba de Enviro News en RDC affirme que « Cet atelier arrive à point nommé parce qu'en tant que journaliste, je suis désormais suffisamment édifiée sur le concept One Health et cela me permettra de relayer les messages à travers les différents reportages que je réaliserai »

Prise de conscience collective, les hommes et femmes des plumes et du micro ont promis divulguer ces connaissances apprises pour que les populations de leur pays respectif soient édifiées.« One Health étant un concept nouveau, je me réjouis d'avoir pris part à cet important atelier. Dès mon retour, je me rapprocherai des autorités de mon pays pour savoir s'il existe déjà une stratégie nationale sur le concept One Health afin de m'en servir pour sensibiliser ma communauté. »

Dans un contexte marqué par la cohabitation entre l'homme et l'animal, il est nécessaire d'éviter la manipulation des carcasses d'animaux sauvages, de saisir les services vétérinaires en cas de maladies chez les animaux de compagnie et protéger notre environnement pour une vie saine.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X