Madagascar: Antsahamanitra - Lola et Njakatiana en symbiose avec le public

Hier, le succès de Njakatiana et Lola a été tel, que le public a été sous le charme. Les fans, les curieux et les amateurs de "musique de variétés" ont été au rendez-vous et en redemandent.

C'est dans un Théâtre de verdure Antsahamanitra bien rempli que Lola et Njakatiana ont fait des heureux hier.

Les spectateurs ont pu se retrouver dans cette ambiance musicale qui a fait leur notoriété respective depuis plusieurs décennies. Le public a apprécié les chansons du répertoire de la variété malgache. Les incontournables étaient de mise. Des chansons incontournables de la playlist des inconditionnels de Njakatiana et Lola. Chaque morceau a sa propre histoire. Allant de la famille et le respect des aînés à l'amour ou la séduction aux belles parades.

Evidemment, les deux crooners ont privilégié les duos. Armé de son saxophone, Njakatiana donne le ton tandis que Lola chante « Avelao aho hitia ». En totale symbiose, les chanteurs donnent un second souffle à ces morceaux tant appréciés pour produire encore plus d'euphorie auprès des spectateurs. Ayant réuni un large public, toutes générations confondues, le duo a réservé plus d'une surprise. Les invités se sont enchaînés tout au long du spectacle. Parmi les plus marquants, Inah a chanté « Mankasitraka » avec le compositeur, une nouvelle ponte de Njakatiana du temps des confinements. Un hommage entre frère et sœur, relatant l'amour fraternel qui perdure de l'enfance à l'âge adulte. Avec sa guitare, Njakatiana annonce une couleur plus folk que dans ses habitudes.

Pour sa part, Lola ne lésine pas non plus sur ses tubes. Le fameux « Mila Anao aho » plus connu sous « Babonao tanteraka » jamais terni par le temps, reste un morceau très prisé et repris en chœur. Les spectateurs étaient tantôt ravis, tantôt enthousiasmés ou plutôt nostalgiques en suivant les paroles et les diverses mises en scène des groupes qui ont confirmé encore ce soir qu'ils sont des professionnels de la scène.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X