Togo: La révolution, c'est pas le genre de l'ANC

28 Septembre 2021

Pour protester contre les résultats de l'élection présidentielle de 2020, plusieurs formations de l'opposition ont estimé qu'il était inutile de participer aux prochaines consultations électorales.

Ce n'est pas l'avis de l'Alliance nationale pour le changement (ANC).

'Nous avons fait le choix de prendre le pouvoir par les urnes en participant aux élections. Nous n'avons pas fait le choix de la révolution armée', a déclaré mardi Alphonse Kpogo, l'un des responsables de l'ANC, au micro d'une radio locale.

Toutefois, le mouvement dirigé par Jean-Pierre Fabre réserve sa réponse quant à sa participation aux régionales qui pourraient se tenir en 2022.

L'ANC devrait y aller. Son boycott des dernières législatives a laissé un goût amère à la direction du parti.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X