Algérie: La FAF met les clubs en garde contre les paris et les manipulations de matchs

Alger — A trois semaines du coup d'envoi de la saison footballistique 2021/2022, prévu les 22-23 octobre prochain, la fédération algérienne de la discipline (FAF) a interpellé les différents clubs engagés, pour leur rappeler certaines règles importantes et dont le respect et l'application seront indispensables pour la préservation de l'intégrité de la compétition.

"Dans le cadre de la préparation de la nouvelle saison sportive 2021-2022, la Fédération, en exécution de son plan d'action +Tous pour l'intégrité de la compétition+ rappelle aux clubs l'obligation de respecter les règles en vigueur, pour préserver l'intégrité du championnat" a indiqué l'instance dans un communiqué, diffusé sur son site officiel.

Parmi les importantes règles à respecter, la FAF a insisté sur l'abstention de tout comportement susceptible d'entraîner un risque pour l'intégrité des matchs et des compétitions, en exhortant les différents acteurs du football à "signaler toute tentative ou cas de manipulation de matchs".

La FAF a rappelé également qu'il est "formellement interdit de parier sur des matchs" de "demander à quelqu'un de placer des paris en son nom" ou d'avoir "un quelconque intérêt, direct ou indirect, dans des sociétés de paris" a-t-elle ajouté.

L'instance fédérale a rappelé que "même le partage d'informations sensibles ou confidentielles avec des parieurs" est formellement interdit", en avertissant les éventuels réfractaires que toute entorse à cette règle "peut entraîner une suspension de 3 ans de toute activité liée au football".

"L'implication dans une manipulation de matchs, elle, peut entraîner une suspension à vie de toute activité liée au football" a encore averti la FAF, en espérant que les clubs engagés et leurs différents acteurs seront respectueux de ces règles, pour une saison sportive 2021-2022 saine et intègre.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X