Sénégal: Ngathie Naoudé - Des arbustes pour lutter contre la salinisation des sols

Ngathie Naoudé (Kaolack) — Des jeunes de Ngathie Naoudé, une commune du département de Guinguinéo (Kaolack, centre), ont planté mardi des "salane" (nom wolof d'un arbuste de la famille des euphorbiacées) sur un périmètre situé près d'un bras de mer de la zone, dans l'optique de lutter contre la salinisation de leurs sols, a constaté l'APS.

"Les jeunes ont passé toute la saison hivernale à planter ces arbustes nommés +salane+ (mot en wolof) pour arrêter l'évolution du sel sur l'étendue du périmètre qui est en face du bras de mer", s'est félicitée Yaye Fatou Diagne, maire de cette commune.

Elle intervenait lors de la tournée du directeur général du Fonds d'entretien routier autonome (FERA), Mamadou Faye, dans sa localité. Le DG du FERA était venu faire le point sur l'état d'exécution des projets mis en oeuvre par sa structure à Ngathie Naoudé.

"L'eurphorbia balsamifera (nom scientifique, salane en wolof) est utilisé comme une arme pour endiguer la course de l'avancée du sel dans notre localité", a expliqué Yaye Fatou Diagne, relevant que ce reboisement a été rendu possible grâce à l'accompagnement des services de l'environnement et des eaux et forêts.

Elle espère que "la plantation des +salane+ sur le sol de Ngathie Naoudé va permettre aux habitants de faire face à l'érosion côtière et à la salinisation qui sont vecteurs de l'appauvrissement des sols".

"Ces jeunes de Ngathie Naoudé mènent un combat acharné contre le sel, cet ennemi qui contamine leurs terres et décime leurs cultures", a magnifié Yaye Fatou Diagne, saluant leur "bravoure".

Dans cette commune située à quelques kilomètres de Kaolack, de nombreux habitants s'activent dans la production de sel.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X