Nigeria: Violents affrontements entre groupes jihadistes autour du lac Tchad

Photo d'illustration

Des affrontements entre groupes jihadistes rivaux ont fait des centaines de mort sur le lac Tchad. Le groupe Boko Haram est parvenu à déloger six postes tenus par les hommes du groupe État islamique en Afrique de l'Ouest, avant de s'emparer d'une île. Les deux groupes sont engagés dans une lutte intestine sans pitié depuis plusieurs mois.

Après des heures de combats qui se sont déroulés de lundi après-midi à mardi matin, les hommes de Boko Haram sont parvenus à reprendre le contrôle de l'île de Kirta Wulgo, qui servait de port au groupe État Islamique. Une centaine de jihadistes auraient trouvé la mort dans ce face à face sanglant. Le mois dernier, Boko Haram avait subi de lourdes pertes lors d'une précédente tentative d'invasion ratée.

Boko Haram a quitté son bastion

Depuis la mort de leur chef historique Abubakar Shekau, les insurgés de Boko Haram ont quitté leur bastion de la Sambisa pour rejoindre les rives nigériennes du lac Tchad derrière Bakoura Buduma, leur nouveau chef.

Grâce à leur victoire en ce début de semaine, ces hommes sont désormais positionnés tout près des principaux fiefs de l'Iswap (État islamique en Afrique de l'ouest) - où certains membres de Boko Haram sont retenus prisonniers. Le groupe État Islamique va donc devoir redoubler d'effort pour assurer sa sécurité.

Longue bataille ?

Ce récent développement pourrait être le premier acte d'une longue bataille à venir entre les deux groupes rivaux, pour le contrôle total des îles du lac Tchad.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X