Congo-Kinshasa: Assassinat des experts onusiens en 2017 - Pourquoi un journaliste et un avocat sont détenus

[Archives] La Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental qui juge les présumés meurtriers des experts de l’ONU lors de l’audience du lundi 16/09/2019 à Kananga.

Rebondissement dans l'affaire de l'assassinat, en 2017, de deux experts onusiens en RDC avec l'arrestation de deux nouvelles personnes, dont un avocat qui s'était présenté à la justice.

Avant eux, le vidéaste Israel Ntumba avait été arrêté au mois d'aout, suivi, la semaine dernière, de Sosthène Kambidi, correspondant de l'AFP et du media congolais en ligne Actualité.cd. Tous deux sont accusés d'avoir été en possession d'une vidéo du meurtre.

L'ONG Reporters sans frontières appelle à la libération de Kambidi, soulignant qu'il avait, en fait, transmis la vidéo aux autorités. Pour un éclairage, Marius Muhunga a joint Christian Kabange, professeur de droit à l'Université de Kinshasa.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X