Niger: Le lobbyiste mauritanien et ex-conseiller de l'ancien Président Blaise Compaoré nommé Conseiller spécial à la Présidence

Le célèbre lobbyiste mauritanien, bien introduit dans les palais africains et du monde arabe, Moustapha Limam Chafi reprend du service au Niger.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, la présidence nigérienne vient de s'attacher ses services pour un poste stratégique de Conseiller spécial auprès du Chef de l'État, Mohamed BAZOUM.

Celui que Confidentiel Afrique avait surnommé en 2015, le "Jacques Focart du Sahel" sans les mallettes, est bien introduit au Niger pour y avoir passé toutes ses humanités. Très connecté dans les palais africains et du monde arabe, sa célébrité a traversé les frontières du continent africain.

Depuis la chute fin octobre 2014 de l'ex-Président burkinabé, Blaise COMPAORE, le lobbyiste mauritanien vit entre Abidjan et Doha où ses missions de bons offices étaient très prisées. Selon nos informations, Limam Chafi avait pris du recul vis-à-vis du palais de Niamey et se faisait discret lors de ses séjours au Niger.

Ses rapports avec Nouakchott se sont aplanis depuis l'arrivée au pouvoir du Président Ould GHAZOUANI. Avec cette nouvelle nomination au titre de Conseiller spécial à la Présidence du Niger, c'est un véritable retour en zone connue. Dans un contexte de recentrage de la politique de défense militaire française au Sahel avec comme pivot le Niger, qui relaie le leadership du Tchad, suite à la disparition du Maréchal Idriss DEBY ITNO, les "conseils" de Limam Chafi, réputé homme de réseaux dans la région sahélienne seront d'un intérêt précieux pour les autorités nigériennes.

Avare en mots, détestant le bling- bling sous les chaumières diplomatiques, fuyant les caméras, Moustapha Limam Chafi vit dans un esprit noble, d'un enfant nomade, dans les étuves chaudes du Sahel.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X