Cote d'Ivoire: Internet/Fibre optique - Le groupe Kaydan présente son projet de vulgarisation du haut débit

30 Septembre 2021

Le ministre de l'Économie numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, Roger Adom, a accordé une audience, le mardi 28 septembre, à son cabinet situé au Plateau, à une délégation du Groupe Kaydan conduite par son Pdg, Alain Kouadio, qui avait à ses côtés des représentants de Sogetrel et de Grolleau, opérateurs majeurs de la fibre optique et des télécommunications en Europe.

Cet entretien intervient alors que la Côte d'Ivoire a entamé depuis quelques années le programme de service universel de télécommunications, qui vise à permettre l'accès au haut débit à toutes les populations ivoiriennes ainsi qu'aux administrations. A cet effet, plus de 5000 km de fibre optique ont été construites par l'État de Côte d'Ivoire.

Au cours de cette audience, le Groupe Kaydan, Sogetrel et Grolleau ont exprimé leur vif intérêt à accompagner la Côte d'Ivoire dans la construction, le développement et le déploiement de la fibre optique sur toute l'étendue du territoire national.

La stratégie de ce consortium mené par Kaydan Technology, filiale du Groupe Kaydan, serait de déployer le réseau d'accès fibre optique à l'intérieur de la Côte d'Ivoire et des zones reculées.

Selon les explications du Pdg du Groupe Kaydan, cette infrastructure sera mise à la disposition des opérateurs de téléphonie mobile afin d'offrir les services du haut débit à leurs clients.

La connexion des administrations (écoles, hôpitaux, universités, cours de justice) permettra aux populations d'accéder à toutes les applications permettant la dématérialisation des services publics.

Il s'agit en l'occurrence du eSanté, eAgriculture, eEducation et eJustice. Au terme des échanges, le ministre Roger Adom a traduit son intérêt pour ces solutions technologiques qui cadrent avec les ambitions de l'État ivoirien. A savoir accélérer la transformation digitale de la Côte d'Ivoire. Et réduire la fracture numérique sur l'ensemble du territoire national.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X