Guinée: Jour d'investiture pour le chef de la junte Mamady Doumbouya

Prestation de serment du Colonel Mamadi Doumbouya comme nouveau président de la transition en Guinée

Le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya devient officiellement président de la République de Guinée ce vendredi 1er octobre. Le putschiste qui a renversé Alpha Condé il y a un mois prêtera serment à Conakry devant la Cour suprême. Sont invités les diplomates étrangers présents dans le pays, ainsi que des chefs d'Etat. Mais alors que la junte du CNRD fait toujours l'objet de sanctions de la Cédéao, se pose la question de la présence de ces invités à la cérémonie d'investiture.

Avec cette journée déclarée fériée, chômée et payée, c'est un long week-end chargé en symboles républicains qui s'annonce. Car le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a choisi de prêter serment juste avant la fête nationale qui se tiendra ce samedi. C'est donc en tant que chef d'Etat que le président de la transition célébrera le 63e anniversaire de l'indépendance guinéenne.

La cérémonie d'investiture se déroulera au palais Mohamed V devant les juges de la Cour suprême, qui prévoient d'ouvrir leur audience à midi.

Une source proche des organisateurs de l'événement affirme que des généraux d'armée, des politiques, des membres du patronat, et la famille du haut gradé répondront présents. Des invitations ont été envoyées aux ambassadeurs des nations étrangères. Pour l'heure il reste difficile de déterminer combien assisteront à l'investiture. Mais un membre de la diplomatie européenne confie qu'il doute de l'absence des Etats du Vieux continent.

Reste à savoir si des chefs d'Etat, notamment africains, feront le déplacement. Leur arrivée est malgré tout annoncée dans le programme officiel de la cérémonie, mais la junte du CNRD faisant l'objet de sanctions de la Cédéao, les chances restent minces.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X